Filinfo

Foot

Mortada Mansour retire ses propos polémiques

© Copyright : DR
Mortada Mansour, le président du Zamalek, a rétropédalé après ses propos menaçants adressés à Faouzi Lekjaa à l'approche de la finale de la Coupe de la CAF.
A
A

Mortada Mansour, le président du Zamalek, avait créé la polémique en menaçant ouvertement Faouzi Lekjaa à l’approche de la finale de Coupe de la CAF opposant le club égyptien à la RSB.

Il a retiré ses propos à l’occasion d’une intervention sur les ondes de Radio Mars. "Toutes les informations que j’avais, je les ai obtenues par les médias tunisiens. Je m’adressais à Faouzi Lekjaa, un frère cher à mon cœur, car je ne veux pas affecter les relations marocco-égyptienne à cause d’un match", a déclaré Mansour. Il affirme avoir eu peur en suivant les informations diffusées par les médias tunisiens.

"Bienvenue à l’équipe du Maroc, je ne l’appelle pas la RSB, mais l’équipe du Maroc. Ils seront nos hôtes et seront choyés", a-t-il poursuivi en référence à la finale retour au Caire. "Tous les supporters qui disposent d’un passeport marocain seront les bienvenus au stade", conclut-il.

Mansour avait mis en garde Faouzi Lekjaa, le président d’honneur des Oranges, craignant pour ses joueurs un traitement identique à celui reçu par ceux du CS Sfaxien à Berkane en demi-finale à Berkane (réveil à 5h le jour du match par des sonnettes d’alarme).

Lire aussi: vidéo. Le président du Zamalek menace Lekjaa

 

 

 

 

 

 

 

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Voici pourquoi Laurent Blanc a dit non au Maroc

Foot FRMF
Foot FRMF

Réunion décisive entre Faouzi Lekjaâ et Vahid Halilhodžić ce mercredi

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Accusé d'avoir agressé Tessema, Lekjaâ finalement acquitté


1 commentaires /

  • Ragi Hakim
    Le 13 May. 2019 à 12h50
    Ce n'est plus du rétropédalage, mais de l'hypocrisie dans toute sa splendeur. Il adopte, initialement, un ton menaçant à la limite de l'injure pour parler, je le cite: "mon cher frère".
    A l'image de leur politique à l'égard du Maroc et de son Sahara. Ce ne sont que des ingrats face aux sacrifices nombreux consentis par le Maroc et les Marocains.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire

Le PSG doit remercier Neymar

Mustapha Hadji, adjoint de Patrice Baumelle

Les locaux et Olympiques entrent en lice

Algéciras propose des sandwichs au MAT