Filinfo

Foot

Neymar "Allô maman, Bobo"

© Copyright : DR
Critiqué depuis la Coupe du Monde pour ses multiples roulades et autres simulations, le Brésilien Neymar a reçu le plus joli des soutiens, celui de sa maman.
A
A

La maman de Neymar défend son fils contre ses nombreux détracteurs. Depuis la Coupe du Monde, et pour avoir donné l'impression de surjouer les victimes, la réputation du joueur en a pris un coup, et sa popularité est en baisse sur les réseaux sociaux. Ce matin, sa mère a décidé de s'exprimer avec une publication sur instagram, où elle plaide en faveur de son "guerrier".

"Plusieurs fois, dans notre vie, les choses, principalement nos rêves et nos désirs, ne vont pas dans le sens où nous le souhaitons. (...) Moi, en tant que mère, et je pense que la plupart des autres parents également, je deviens triste quand on parle mal de mes enfants, et ce d'autant plus quand on ne les connaît pas, affirme-t-elle. Les gens connaissent le nom de Neymar Jr, mais la personne en elle-même, peu de gens la connaissent (....) Nous sommes des humains, nous avons des défauts. Il est mon fils ... (...) Je t'aime et je serai toujours avec toi, mon fils ... Mon guerrier!"

Cette légende accompagne une vidéo publicitaire où on entend Neymar parler des coups reçus sur le terrain, et son âme d'enfant qu'il cherche à tout prix à garder. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Le clan Neymar toujours en contact avec le Barça?

Foot Economie
Foot Economie

Voici l'équipe la plus chère du monde

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Benatia n'oubliera jamais le Mondial


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech