Filinfo

Foot

Neymar contre Griezman, le deal du prochain mercato ?

© Copyright : DR
Kiosque360. Selon la presse espagnole, le Barça revient en force sur le dossier Neymar en proposant au PSG son échange contre Antoine Griezmann. Une solution périlleuse pour le club catalan, qui perd de l’argent et risque d’enflammer son vestiaire.
A
A

Depuis deux ans, le retour de Neymar au FC Barcelon redevient la télénovela qui revient à chaque mercato. Cette année encore, et malgré la mise à l’arrêt du football en Europe, les échos persistants continuent d’affluer sur un retour en Catalogne, notamment de la part de la presse espagnole, rapporte Le Figaro Sport de ce jeudi 26 mars.

Pour faire revenir le Ney, le club catalan compte utiliser une disposition juridique particulière. A savoir que le FC Barcelone ne fera pas appel à la Fifa pour faire revenir la star brésilienne, mais demandera à Neymar d’utiliser lui-même la Fifa, et plus précisément l’article 17 du Règlement sur le statut et le transfert des joueurs.

Mais dans ce cas, Barcelone devra payer directement au PSG la somme fixée, sans échéancier ou arrangements. Une situation problématique pour le club, qui préférerait étaler le paiement, ou même échanger le crack brésilien contre d’autres joueurs comme le champion du monde Antoine Griezmann.

Mais l’arrivée de Neymar risque de faire grincer les dents dans le vestiaire. Et pour cause, face à l’épidémie de coronavirus, les dirigeants du club auraient en effet demandé à leurs joueurs d’accepter une baisse de salaire pour compenser les pertes du club, alors que toutes les compétitions sont suspendues. Payer donc 180 millions d’euros pour un joueur serait ainsi contradictoire avec cette demande d’austérité et pourrait générer quelques tensions.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous