Filinfo

Foot

Nouveaux soupçons de travail forcé au Qatar

© Copyright : DR
Le Mondial 2022 est de nouveau entaché par une terrible plainte. Le groupe en charge des chantiers est accusé d'esclavage et de traite des êtres humains entre autres.
A
A

Le groupe français Vinci est visé par une plainte grave. L'ONG Sherpa, le Comité contre l'esclavage moderne (CCEM) ainsi que six anciens employés indiens et népalais du groupe au Qatar ont porté plainte contre lui et sa filiale qatarie (en charge des chantiers du Mondial 2022), aujourd’hui à Paris.

Vinci est soupçonné de "réduction en servitude, traite des êtres humains, travail incompatible avec la dignité humaine, mise en danger délibérée, blessures involontaires et recel".

Une enquête menée en Inde en septembre 2018 a permis à l’ONG de réunir des éléments et témoignages qui ont confirmé une première enquête datant de 2014 au Qatar. Le salaire minimum des plaignants représente moins de "2 % du salaire moyen qatari".

Voici un aperçu des conditions des employés migrants qui travaillent sur les chantiers du mondial qatari (tel que l’explique l’ONG): passeports confisqués, entre 66 et 77 de travail heures par semaine, entassement dans de petites chambres avec sanitaires insuffisants, rémunération sans rapport avec le travail fourni, travail sous la menace de licenciement ou de renvoi dans leurs pays respectifs…

Le groupe français a répondu aux accusations: "Vinci réfute, hier comme aujourd'hui, toutes les allégations de Sherpa". Le groupe de BTP affirme que ses employés ont accès à un coffret "sécurisé dans lequel ils peuvent stocker leur passeport et en disposer quand ils le désirent". De plus "aucun accident grave lié à la chaleur" n’a eu lieu et les employés ont "une douche et des toilettes pour quatre ouvriers sur la base vie" de Vinci au Qatar. Affaire à suivre...

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2022
Foot Mondial 2022

Vidéo. Première victoire pour Renard avec l'Arabie Saoudite

Foot Mondial 2022
Foot Mondial 2022

Les supporters transgenres et homosexuels "bienvenus" au Qatar

Foot FIFA
Foot FIFA

Femmes dans les stades: l'Iran plie face à la FIFA


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs