Filinfo

Foot

Nouvelle formule du classement Fifa après le Mondial

© Copyright : DR
Gianni Infantino, le président de la Fifa, a annoncé ce dimanche une nouvelle formule du classement Fifa qui entrera en vigueur après la Coupe du monde russe.
A
A
Gianni Infantino, le président de la Fifa, a indiqué ce dimanche qu'une nouvelle formule du classement de la Fédération internationale allait "entrer en application après la Coupe du monde 2018." "Nous avons décidé d'amender un petit peu le calcul pour donner plus de poids aux matches officiels", a expliqué Infantino à la sortie d'un Conseil de la Fifa.

Dans un communiqué, la Fifa stipule que cette nouvelle formule doit "éviter de potentielles manipulations de classement et offrir à chaque équipe des opportunités équivalentes de grimper au classement" et précise que la nouvelle formule de classement a été établie «par un groupe de spécialistes du sport et de statisticiens".

Pour le moment, l'Allemagne domine ce classement, devant le Brésil et la Belgique. Le Maroc est 41e. 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Gianni Infantino
Foot Gianni Infantino

Vidéo. L'essentiel de la conférence d'Infantino à Marrakech

Foot FIFA
Foot FIFA

Infantino et les stars marocaines s'amusent à Marrakech

Foot FIFA
Foot FIFA

La FIFA prendra de grandes décisions à Marrakech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech