Formulaire de recherche

Pascal Boniface: “Donald Trump? Un excellent ambassadeur de Maroc 2026”

Boniface

© Copyright : DR

Posté le 16/05/2018 à 10h36 par Adil Azeroual

Lors de la rencontre entre Maroc 2026 et le Groupe d’amitié France-Maroc, organisée à l’Assemblée Nationale, Pascal Boniface, l’expert en géopolitique, a loué les qualités du dossier marocain et critiqué la sortie de Donald Trump. Détails.

Liberté, Égalité, Fraternité. Pour le Maroc, la devise républicaine française n’a jamais autant pris son sens que ce mardi 15 mai. Marocains et Français ont, une nouvelle fois, renouvelé leurs voeux d’amitié. Et cerise sur le gâteau, dans un lieu très symbolique: l’Assemblée Nationale!

En effet, une délégation du comité de candidature Maroc 2026, conduite par son président Moulay Hafid Elalamy, était l'invitée d'honneur du parlement tricolore pour un moment d’échanges autour de la désignation du pays hôte de l’édition 2026 de la Coupe du Monde de la FIFA.

Cette soirée-débat, organisée par le Groupe d’amitié France-Maroc, présidé par Mustapha Laabid (député La République en Marche), a connu la présence de plusieurs députés, de l’ambassadeur du Royaume à Paris, et de nombreuses personnalités du monde du sport, dont Pascal Boniface, expert en géopolitique.

Liberté de choisir
Après l’annonce de la Fédération française de football, c’était au tour de ses députés de manifester leur soutien à la candidature du Royaume. Respectant les valeurs qu’elle défend depuis des centaines d’années, la République a donné l’exemple en affichant publiquement son choix de supporter le Maroc en toute liberté. Un message fort aux Américains et à leur président Donald Trump, qui a publiquement menacé les pays qui ne voteraient pas pour United 2026, le 13 juin prochain.
Selon Pascal Boniface, le tweet du commandant en chef des États-Unis d’Amérique “est antinomique avec l’esprit de Pierre de Coubertin, rénovateur des Jeux olympiques de l'ère moderne, et de Jules Rimet, initiateur de la Coupe du monde de football. On ne menace pas les autres pays”.

Égalité entre les continents
Le géopoliticien a été ferme: “on ne peut pas organiser la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques seulement en Europe ou sur le continent américain”. Pour Boniface, les autres continents ont le droit d’aspirer à accueillir des événements de cette envergure. C’est dans ce ses que cette rencontre a également été axée sur la coopération à structurer entre le Maroc et la France, au cas où le Royaume s’adjugerait l’organisation du Mondial 2026: vison de la coopération "d'égal à égal", bien au-delà des aspects purement économiques.

Fraternité: avantage Maroc
Peut-on accueillir la planète quand on crache à la face du monde? Non, non et triple non! En menaçant les pays qui soutiennent Maroc 2026, Donald Trump s’est tiré une balle dans le pied.
Quand le comité de candidature marocain, en la personne de son président, vante sa tolérance, le président du pays le plus puissant de la planète dégaine plus rapidement que son ombre. Une attitude qui ne laisse pas Pascal Boniface indifférent. “Monsieur le ministre (MHE) vous êtes un brillant ambassadeur de la candidature marocaine. Je me demande si monsieur Trump n’est pas lui aussi un excellent ambassadeur de votre candidature”, a-t-il déclaré sur un ton ironique.

Avec la France, et bientôt l'Europe, Maroc 2026 s’est assuré un soutien de taille, qui pourrait faire la différence le 13 juin prochain.

Posté le 16/05/2018 à 10h36 Par Adil Azeroual