Filinfo

Foot

Portrait. Quel Karim El Ahmadi pour le Mondial?

© Copyright : DR
Il vivra certainement sa première et dernière Coupe du monde dans quelques jours. Humble et travailleur acharné, Karim El Ahmadi est un modèle... épuisé. Des milieux combatifs comme on n'en fait plus.
A
A
Lui, c’est dans l’ombre qu’il travaille. Karim El Ahmadi (49 sélections), un des cadres intouchables des Lions de l'Atlas, s’apprête à jouer la Coupe du Monde Russie 2018.

Capitaine de Feyenoord Rotterdam, c’est un des joueurs les plus respectés en Eredivisie. Il a joué 37 matchs cette saison, marquant 2 buts. El Ahmadi a fini quatrième du classement du championnat et a remporté la Coupe des Pays-Bas, au terme de la saison. Il est définitivement prêt pour la Russie!

Un joueur discret

Réputé pour sa discrétion, il a fait du mutisme sa marque de fabrique. C’est en silence que travaille ce fin technicien. Malgré ses 33 ans, son endurance est sans faille. Il passe des matchs entiers à courir, souvent même sans ballon, donnant l’illusion d’être muni de trois poumons, tellement il est omniprésent sur le pré.

Le pressing haut et précis imposé par Hervé Renard a mis El Ahmadi à l’épreuve et il s’est montré à la hauteur. Lors du match face à la Slovaquie par exemple, il a été le seul joueur à réussir les 61 passes qu’il a tenté (100%). Il est également intransigeant lorsqu'il s'agit du marquage individuel.

Un deuxième mondial avec les Lions

Oui Karim El ahmadi a déjà participé à une Coupe du Monde avec le Maroc. C’était en 2005 aux Pays-Bas, lors du Mondial U20. Le Maroc finit quatrième et El Ahmadi, meilleur passeur de la compétition avec 4 passes. Le Mondial est alors remporté par l’Argentine d'un certain Lionel Messi.

Sa carrière internationale chez les A démarre le 19 novembre 2008, lors d’un match face à la Zambie. Présent depuis la CAN 2012, c’est un des joueurs les plus expérimentés de l’équipe.

….le dernier?

La Coupe du Monde Russie 2018 est spéciale pour El Ahmadi. Son capitaine en sélection, Medhi Benatia affirmait récemment que "la pression est sur moi, sur Boussoufa, sur El Ahmadi…La pression est sur les anciens parce qu’on sait que c’est la dernière fois qu’on la jouera".

Avec l’éclosion de jeunes talents comme Sofyan Amrabat, qui évolue à ses côtés en club, ou le Monégasque Youssef Ait-Bennasser, la relève d’El Ahmadi est assurée.

Il faudra donc qu’il profite au maximum en Russie puisque cette Coupe du Monde risque d’être…unique.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2021
Foot CAN 2021

Direct: le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2021 à 17H

Foot Interview
Foot Interview

Exclu360. Luis Fernandez: “Le foot marocain doit relever la tête”

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Jawad El Yamiq espère l'arrivée d'Amine Harit


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS

Candidatures illégales à la tête de la FRMA?

Eriksen et Van de Beek visés par le Real

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès