Filinfo

Foot

Portugal-Maroc: par ici la sortie

© Copyright : DR
Battu, cet après-midi, par le Portugal (1-0), le Maroc est la première sélection officiellement éliminée de la Coupe du monde russe. On revient sur cette terrible défaite.
A
A
Les Lions de l’Atlas ont perdu (1-0) contre la Seleçao portugaise, cet après-midi. Le Maroc a subi un deuxième revers, 5 jours après sa douloureuse défaite face à l’Iran (0-1). Les Lions ont perdu devant un stade Loujniki plein à craquer (78011 supporters).

Ronaldo sort de nulle part
Les Marocains commencent fort. Ils se portent facilement et rapidement dans les 30 derniers mètres du camp portugais. Mais dès la 5e minute, Cristiano Ronaldo a ouvert le score d’une puissante tête des 6 mètres sur une erreur terrible de Manuel Da Costa. Il profite d’un excellent corner joué à deux par Bernardo Silva et Joao Moutinho. C’est son 4e but du Mondial russe.

Nouvelle frayeur pour les Lions, trois minutes plus tard. Un tir croisé du droit de Cristiano Ronaldo passe à deux doigts de la cage de Munir. À la 11e minute, Benatia fait chavirer les cœurs avec une tête surpuissante qui est malheureusement interceptée par Rui Patricio.

Le Maroc a ensuite tenté de faire le pressing. Le match est alors aussi engagé que palpitant. Les Lions essayent ensuite par toutes les manières d’égaliser (centre en retrait de Dirar contré par Moutinho à la 19e, frappe à ras de terre de Ziyech à la 23e).

Les Marocains se voient ensuite déçus, car l’arbitre ne siffle pas deux fautes très limites à l’entrée de la surface: Raphael Guerreiro déséquilibre Amrabat à la 26e minute puis Fonte fait tomber Boutaïb à la demi-heure de jeu.

Deux minutes plus tard, le coup-franc aux 18 mètres de Cristiano percute le mur. Le jeu solide et solidaire des Lions ne suffit pas. Ils sont soudés et jouent collectif, mais manquent cruellement de précision dans la finition. Pour sa part Munir réalise un arrêt sensationnel sur Gonçalo Guedes à la 38e et le capitaine Benatia reçoit un carton jaune 7 minutes avant de rentrer aux vestiaires.

Les Lions ont tout tenté
La première période est aussi frustrante que plaisante à regarder. Les Lions ne se sont pas laissé impressionner et Cristiano a fait son travail avant de se montrer plus discret. La possession de balles est largement en faveur des Lions: 51% le Maroc contre 49% pour les Portugais.

En deuxième mi-temps, Belhanda manque d’égaliser. Rui Patricio contre difficilement une tête du numéro 10 marocain sur une merveille de coup-franc de Ziyech à la 57e. Les Lions luttent et imposent un rythme très intense malgré la fatigue. Benatia manque de nouveau le cadre à la 78e sur un coup de pied arrêté de Ziyech.

Courageux, les hommes d’Hervé Renard ont couru, combattu, rêvé… en vain. Ils ont encaissé deux buts et en ont marqué 0 en deux matchs. Le Maroc a eu 16 occasions (4 cadrés) contre 10 (2 cadrés) pour les Portugais. Les Lions ont bénéficié de 7 corners contre 5 pour leurs adversaires. Mais comme dit l'adage, “dominer n'est pas gagner”. 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Economie
Foot Economie

Combien a rapporté le Mondial à la Russie?

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Koscielny, l'homme qui souhaitait le malheur des Bleus

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Combien nous a coûté la Coupe du monde russe?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare

Banzarti de retour au Wydad?

Au Barça, la politique gêne le foot

Alami débloque un budget pour les JO 2020