Filinfo

Foot

Portugal-Maroc: Poutine et Blatter seront dans les tribunes

© Copyright : DR
Kiosque360. À la veille de la deuxième rencontre des Lions contre les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, la pression sur les Lions de l’Atlas est à son comble en raison du déplacement en masse des supporters marocains. Coulisses d’avant match.
A
A

Après avoir soutenu la candidature marocaine au Mondial 2026, Sepp Blatter, ancien président de la FIFA, supportera-t-il les Lions de l’Atlas ce mercredi ? Ce qui est sûr, c’est qu’il sera l’hôte de marque de Poutine, qui l’a invité au Mondial en général et à ce match crucial en particulier, qui opposera le Maroc au Portugal à Moscou, selon Assabah de ce 20 juin. Blatter et Poutine assisteront entre grands amis à ce duel afro-européen.

Par ailleurs, la tension monte crescendo à la veille de cette rencontre décisive qui opposera le Maroc au Portugal. Pour éviter la pression des supporters, de journalistes et éloigner les curieux du lieu de résidence des Lions de l’Atlas à Moscou, les autorités russes ont déployé un dispositif de sécurité draconien..

Pour préparer la rencontre, les Lions de l’Atlas ont effectué une dernière séance d’entrainement au stade Loujniki de Moscou où ils affronteront le Portugal ce mercredi à 13h (heure marocaine). Côté bulletin de santé des Lions, l’effectif est en forme à en croire le médecin de l’équipe nationale, Abderrazak El Hifti, qui a assuré que Noureddine Amrabat et Marouane Da Costa ont rejoint le groupe pour les entrainements.

Pour arbitrer cette rencontre, la FIFA a désigné l'Américain Mark Geiger. Âgé de 43 ans, Mark Geiger officie depuis l'année 2008 et a déjà officié lors de la Coupe du monde 2014 (France-Nigeria, 1/8e de finale), de la Coupe du monde des clubs 2013 et la Coupe des confédérations 2017.

Ce match décisif pour le Maroc a suscité un grand engouement des Marocains en provenance du monde entier qui désirent suivre cette rencontre et découvrir la capitale  russe malgré la flambée des prix des hôtels. En effet, il faut compter plus de 2500 DH pour un hôtel trois étoiles, tandis qu’il faut compter le double pour un hôtel de catégorie supérieure, particulièrement s’il est situé au centre-ville de Moscou. Pas de quoi décourager les Marocains qui comptent sur les Lions de l’Atlas pour prolonger leur séjour en Russie.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mondial 2018: quelles leçons pour l’Afrique?

Foot bleus
Foot bleus

La mise en garde de Deschamps à Mbappé

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mais où es-tu passé, Hervé Renard?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

La CAF fait le bilan de l’Afrique au Mondial

Joueurs africains: le niet de Lekjaâ

L’AG de la FRMF menacée de report

Les "petits défauts" de Kylian Mbappé

Le Raja retrouve ses sensations africaines

Macron confisque le sacre des Bleus

Le WAC déjà qualifié pour 2019?

El Haddad tiraillé entre Turquie et Golfe

Un trou béant dans le gazon

Azaro exige un gros salaire à Al Ahly