Filinfo

Foot

Pour les dettes du Raja, le compte n'est pas bon

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Raja de Casablanca cherche à nouveau à redorer son image devant ses adhérents après le tollé soulevé quant à l’exactitude des chiffres présents sur le rapport financier, surtout en ce qui concerne la dette du club.
A
A

Le Raja de Casablanca renoue avec ses démons du passé. Alors que le club organise une journée portes ouvertes ce lundi en l’honneur des adhérents pour leur faire découvrir le nouveau centre de formation récemment rénové, les problèmes et scandales s’accumulent.

En effet le bureau exécutif du Raja cherche à absorber la colère de ses adhérents, insatisfaits des inexactitudes du rapport financier et de la démission de la commission en charge du projet de transformation du club en société sportive. A cela s’ajoute l’incident du harcèlement sexuel qui vient d’éclater au sein du club, rapporte le quotidien arabophone Al Massae du lundi 14 octobre.

Ainsi, à en croire les adhérents du club vert et blanc, le rapport financier récemment publié présente des chiffres erronés. Il s’agit exactement de l’absence de quelques postes de dettes. C’est le cas des 5,2 millions de dirhams que le Raja doit payer à M’hamed Fakhir ou encore les 9,34 millions de dirhams que le club doit verser à Youssef El Kaddioui. Justement ces deux dettes sont certaines car ont fait l’objet de décisions judiciaires.

De plus, les adhérents soupçonnent un gonflement des revenus issus de la billetterie. Le rapport financier parle d’un montant de 22,21 millions de dirhams sachant que le club a joué les deux tiers des rencontres de la saison dernières loin de Casablanca.

Toujours selon quelques adhérents du club, le rapport financier ne permet pas d’avoir une image fidèle de la situation financière du Raja de Casablanca. La réalité des dettes est beaucoup plus importante que les 57 millions de dirhams présentés par le rapport financier. Si l’on comptabilise les dettes cachées, on se retrouverait à plus de 100 millions de dirhams, estiment ces adhérents qui jugent que le président Jawad Ziyat cherchait avec ce bilan à redorer son image.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Vidéo. Ziyat sur Benhalib: “aucun joueur n’est au-dessus du Raja”

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Vidéo. Jamal Sellami: "un rêve qui se réalise"

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Une nuit longue et tendue s'annonce au Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Qui remportera la Coupe du trône 2019?

A nous les Hirondelles du Burundi !

Le football sans le sou?

55e triplé pour Cristiano Ronaldo

Premier vrai test pour Halilhodzic

La VAR déjà contestée

L’UAFA sanctionne le Raja

Un adieu zlatanesque à la MLS

Halilhodzic règle ses comptes

L'athlétisme a mal à sa DTN