Filinfo

Foot

Renard, un Africain d’Aix-les-Bains

© Copyright : DR
Kiosque360. C’est le foot-trotter le plus connu en France et en Afrique. Ce continent qui lui a permis de remporter deux titres majeurs. Cette année, il partira à la conquête d’une troisième étoile avec le Maroc pour entrer dans le panthéon des sorciers blancs.
A
A

Pas moins de 7 techniciens français seront présents avec les sélections africaines en Égypte, mais lui, c’est à nouveau la star de cette édition. Hervé Renard est en effet l’un des rares entraîneurs à remporter deux édictions de la CAN, avec la Zambie en 2012 et la Côte d’Ivoire en 2015.

Le beau gosse du foot africain doit une bonne partie de sa carrière à un autre sorcier blanc: le mythique Claude Leroy. Ce dernier le nomme à sa place dans le modeste club anglais de Cambridge. Il avait à peine 36 ans, rapporte Al Massae du 21 juin.

Après 5 mois et 8 matchs perdus sur 9, il claque la porte et rentre en France pour reprendre l’équipe de Cherbourg (D3) durant deux ans. Début 2007, le téléphone sonne de nouveau. Toujours Leroy au bout du fil. Cette fois, il déménage avec lui au Ghana en qualité d’entraîneur assistant. Les deux aventuriers terminent à la troisième place de la CAN.

En 2008, il est à la tête de l'équipe de Zambie avec qui il va atteindre les quarts de finale de la CAN 2010. S’ensuivra une traversée du désert où le jeune entraîneur dirige pendant deux ans la sélection de l’Angola, s’essaye à  l'USM Alger en 2011, avant de reprendre son poste de sélectionneur de l'équipe de Zambie.

Renard capitalise sur son expérience et remporte la finale de la CAN 2012 contre la Côte d'Ivoire. La Zambie décroche son premier trophée continental. Malgré ce titre prestigieux, le retour de Renard en France se passera très mal. En cause, le club de Sochaux qu’il entraine durant une saison connaitra la relégation.

Sous le feu de la critique dans son pays, il repart en Afrique avec la conviction de remporter le sacre avec une grosse cylindrée, la Côte d’Ivoire. Ça sera chose faite en 2015. Malgré un nouveau essai avec Lille, Renard échoue à nouveau et comprend que son destin se joue en Afrique. Cette fois, il tente le coup avec le Maroc en 2017 lors de la CAN du Gabon. Il qualifie les Lions de l’Atlas à la Coupe du monde 2018. Un exploit qui se faisait attendre depuis 1998.

A partir de dimanche prochain, il tentera de remporter avec le Maroc son troisième titre africain, pour rejoindre deux autres entraîneurs de légende: le Ghanéen Charles Gyamfi (1963, 1965, 1982) et l'Égyptien Hassan Shehata (2006, 2008, 2010).

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Renard Vs FRMF: Fin du feuilleton dès samedi?

Foot Hervé Renard
Foot Hervé Renard

La FRMF négocie une séparation soft avec Renard

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Renard Vs FRMF: pas une affaire d’argent


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse

WAC et Raja s’arrachent les mêmes joueurs

Casablanca n'aura pas son grand stade

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS

Candidatures illégales à la tête de la FRMA?

Eriksen et Van de Beek visés par le Real

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage