Filinfo

Foot

Rivaldo: "s'il reste au Paris Saint-Germain, Neymar ne sera pas le meilleur du monde"

© Copyright : DR
Dans une interview livrée à GloboEsporte, Rivaldo a estimé que son compatriote Neymar devrait rendre le tablier parisien et rejoindre le Real Madrid, s'il veut être le meilleur joueur du monde.
A
A
Pour Rivaldo, "Dans le foot, pour être le meilleur, il faut jouer en Espagne". C’est pour cette raison que l’ancien numéro 10 du FC Barcelone estime que Neymar ne peut pas gagner le ballon d’Or en restant à Paris Saint-Germain. Le Ballon d'Or 1999 incite l'enfant prodige du Brésil à rejoindre le Real Madrid pour être le meilleur. 

"Je lui ai dit qu’il pouvait être le meilleur joueur du monde. Mais je crois que s’il reste au PSG, il ne sera pas le meilleur du monde" a expliqué l’ancien joueur du FC Barcelone à GloboEsporte. "Il doit quitter le PSG. Au Barça, à cause de sa situation, c’était difficile. D’après ce qu’on me donne comme informations, il a la possibilité de jouer au Real Madrid. Là-bas, oui, il peut être le meilleur joueur du monde." Si Rivaldo le dit...

Pour rappel les 10 derniers trophées ont été remis aux 2 stars du football mondial, Cristiano Ronaldo et lionel Messi, pensionnaires de Liga.

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Hommage
Foot Hommage

Vidéo. Tanger rassemble les stars du foot mondial

Foot Chabab Mohammédia
Foot Chabab Mohammédia

Rivaldo à Mohammédia fait le tour du monde

Foot Chabab Mohammédia
Foot Chabab Mohammédia

La mise au point de Rivaldo


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech