Filinfo

Foot

Riyad Mahrez, un Fennec aux dents acérées

© Copyright : DR
Kiosque360. Pour ceux qui en doutaient encore, contre le Nigeria, Riyad Mahrez a pris ses responsabilités et envoyé les Fennecs en finale de la CAN, déclenchant la folie à Alger et Paris.
A
A

«On ne va pas se mentir. Quand on joue dans un grand club, on a toujours une certaine pression quand on revient au bled», confiait Riyad Mahrez en conférence de presse après la victoire contre le Sénégal, en phase de groupes déjà.

La pression, lui sait la dompter, attendre son heure pour être décisif et expédier son pays en finale de la CAN grâce à un boulet de canon à la dernière seconde du match. Mais avant d’en arriver là et incarner le chef du groupe, Mahrez a cumulé les frustrations depuis son arrivée chez les Fennecs en 2014, indique Sofoot ce mardi 16 juillet.

En effet, Mahrez a vécu deux échecs à la CAN et une absence au Mondial en Russie l’été dernier. L’architecte de cette conversion de Mahrez est Djamel Belmadi. L’arrivée du technicien sur le banc de l’Algérie en septembre 2018 a permis de mettre sa star en confiance pour lui permettre de se fondre dans le collectif et lui enlever de la pression en pleine compétition.

Mahrez débarque en Égypte avec plus de fraîcheur en raison d’une saison passée dans la rotation des nombreux attaquants que Manchester City a mis à la disposition de Pep Guardiola. Contre la Côte d'Ivoire en quart de finale, il laisse sa place au virevoltant Adam Ounas à la 86e minute. La doxa de Belmadi est claire: le collectif passe avant Mahrez et le brassard ne le rend pas intouchable.

Contre le Nigéria en demi-finale, dans le temps additionnel, Mahrez s’élance et place sa «spéciale» brossée et puissante dans le filet adverse. Game Over,. L’Algérie est en finale de la CAN. Moralité de l’histoire: le costume de leader n’est pas trop grand pour lui.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous