Filinfo

Foot

Russie 2018. Le message plein d'espoir de Mohamedi

© Copyright : DR
Munir Mohamedi El Kajoui, le gardien de l’équipe national a tenu à adresser un message aux supporters des Lions de l’Atlas après la défaite face à l’Iran (0-1).
A
A

"Je continue à croire à 100% en ce groupe qui a réalisé de nombreuses choses ensemble. Pour entrer dans l’histoire nous devons faire de grandes choses. Luttons jusqu’à la fin, ensemble et en famille. Dima Maroc", écrit Munir Mohamed El Kajoui sur les réseaux sociaux.

Le message fédérateur du portier a été publié au lendemain de la terrible défaite des Lions de l’Atlas face à l’Iran (0-1) dès leur premier match de Coupe du Monde. Ils doivent encore afronter le Portugal et l’Espagne, au premier tour. Les coéquipiers de Munir doivent réaliser un exploit dès mercredi face au Portugal de Cristiano Ronaldo à Moscou.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Liga 123
Foot Liga 123

Vidéo. Sale soirée pour Munir et Malaga

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Benatia n'oubliera jamais le Mondial

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéos. Rétro 2018: les Lions de l'Atlas retrouvent le Mondial


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire