Filinfo

Foot

Russie 2018 : les hooligans gâcheront-ils la fête?

© Copyright : DR
Les stades européens connaissent une recrudescence des troubles et des actes de violences ces derniers mois. Est-ce la résurrection du hooliganisme ou s’agit-il de cas isolés ?
A
A
A la veille du Mondial 2018 de Russie, la question paraît légitime. En effet, les actes de violences se multiplient dans les différents stades européens. En ligue des champions ainsi que dans certains championnats la violence sévit aux alentours et à l'intérieur des stades à des degrés différents.

Débordements, affrontements avec les forces de l’ordre, lancements de fumigènes, actes de violences envers les fans adverses, insultes racistes, sont les indices d’un retour des fous du stade, et ne laisse rien présager de bon. 

En Grèce, en Turquie, en France, en Russie… les débordements interpellent,  surtout dans une année de coupe du monde. Un mondial qui aura lieu en Russie où les responsables se préparent au pire.

Les débordements du mois de février lors de la rencontre entre le Spartak de Moscou et l’Athlético de Bilbao en Europa Ligue ainsi que les cris de singe lors du match amical entre la Russie et la France sont des indices qu’il faut prendre très au sérieux. 

A LIRE AUSSI: Violents affrontements en Anglais et Italiens

Selon certains médias, les violents ultras russes se considèrent comme les nouveaux portes-flambeau du hooliganisme européen. Les moyens et  les procédures ont changé.  Réseaux sociaux et autres moyens de communication leur permettent de se concerter et de préparer «la fête» aux alentours des stades. Parfois les règlements de compte entre supporters s’organisent dans les banlieues loin des yeux de la police.

Les incidents survenus avant et après la rencontre de ligue des champions entre Liverpool et la Roma rappellent un certain 29 Mai 1985 au stade du Heysel en Belgique. Un drame qui avait fait des dizaines de victimes en marge d'une finale de Coupe d'Europe des Clubs Champions.

Le renouveau du hooliganisme en Europe va-t-il peser sur le Mondial russe? Pour les responsables de la sécurité du pays de Poutine "toutes les mesures ont été prises" afin d’installer un dispositif sécuritaire infaillible. Mais le risque zéro n'existe pas.

 

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Hooliganisme
Foot Hooliganisme

Vidéo. Scènes de guérilla urbaine à Glasgow

Foot U20
Foot U20

Vidéo. Tournoi d'Alcúdia: défaite du Maroc face à la Russie

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les Russes fêtés par leurs supporters


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé

Le Raja défie Vita Club et Ebola

Super Mario ballotte en faveur de l'OM

Le WAC doit battre à nouveau les Sundowns

L'axe Casa-Rabat abritera les JA 2019

Budget négatif pour la RSB de Lekjaa

Patrick Mboma tacle Seedorf et Kluivert

Jawad Ziyat futur boss du Raja?

Nouveau challenge africain pour Sellami