Formulaire de recherche

Saïd Naciri: «Je ne suis pas un dictateur»

Naciri

Saïd Naciri, président du Wydad

Saïd Naciri, président du Wydad
© Copyright : DR

Posté le 01/10/2017 à 22h40 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Le président du Wydad de Casablanca se confie au sujet de sa relation avec l’entraîneur Houcine Ammouta. Il répond également aux critiques dont il fait l’objet de la part de certains supporters. Naciri a également saisi l’occasion pour annoncer la sortie prochaine du nouveau site internet du club.

Le patron du Wydad de Casablanca s’est longuement confié dans les colonnes du quotidien Al Massae du lundi 2 octobre. Le président des Rouges s’est beaucoup penché sur ses relations parfois mal comprises avec l’actuel coach du club, Houcine Ammouta.

Aux questions insistantes des journalistes qui voulaient savoir s’il y avait un froid entre les deux hommes, Naciri est resté courtois. «Ma relation avec Ammouta est la même qu’avec les autres entraîneurs. Elle est basée sur le respect», a-t-il assuré, tout en insistant sur le fait qu’il n’était «pas un dictateur» et qu’il respectait les choix de l’entraîneur, notamment en matière de recrutement.

Bien qu’ayant admis avoir pu commettre des erreurs, «comme tout le monde», Saïd Naciri a voulu afficher sa pleine confiance dans le travail de Houcine Ammouta, et son souhait de voir l’équipe «enfin» remporter un titre continental. «C’est vrai que c’est la deuxième année consécutive que nous accédons aux demi-finales. Mais cette fois-ci il faudra être plus ambitieux. Car nous sommes capables de remporter le titre», a-t-il fait savoir, tout en se montrant prudent après le match nul glané à Alger face à l’USMA. «Tout se jouera au match retour», a-t-il mis en garde.

Saïd Naciri s’est également attardé sur sa relation, toute aussi tendue, avec les supporters du WAC, qui se plaignent de «sa mauvaise communication». Tout en réfutant ce défaut, Saïd Naciri a profité de l’occasion pour annoncer la prochaine sortie du nouveau site internet du club, qui se veut la nouvelle vitrine communicationnelle du Wydad.

Naciri a été interrogé également sur le fait de ne pas avoir protesté contre la fermeture du complexe Mohammed V. «La priorité doit être donnée à l’équipe nationale», s’est-il contenté de répondre, estimant que le fait de voir le Maroc se qualifier au Mondial n’avait pas de prix.

Posté le 01/10/2017 à 22h40 Par Fayçal Ismaili