Filinfo

Foot

Samuel Eto'o: "les joueurs africains ne sont pas respectés"

© Copyright : DR
Les footballeurs africains "ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur", a déploré l'ex-attaquant camerounais Samuel Eto'o, alors que le Ballon d'Or, dont les votes seront clos vendredi, n'a plus été attribué à un joueur issu d'Afrique depuis 1995.
A
A

Depuis George Weah, unique Africain vainqueur du prestigieux trophée individuel il y a près de 25 ans, aucun autre lauréat n'a été issu de ce continent, malgré une relève de talent incarnée par Eto'o, Didier Drogba ou Yaya Touré.

"Les médias occidentaux dominent sur nos médias africains, donc forcément il y a une influence. On apprécie plus le but de (Lionel) Messi", a estimé le Camerounais lors d'un entretien avec l'AFP, convaincu que "les joueurs africains ne sont pas respectés", "pas toujours appréciés à leur juste valeur".

Malgré trois sacres européens en Ligue des champions (2006, 2009, 2010) et plusieurs buts décisifs en finale, Eto'o n'a jamais décroché le titre honorifique de meilleur joueur du monde. Un immense regret?

"Non, parce que j'ai gagné pleins de trophées, j'ai créé pleins de rêves et pour moi ça équivaut au Ballon d'Or. Par contre j'ai beaucoup de regrets pour mes jeunes frères qui sont arrivés après ma génération", a confié l'ex-attaquant, qui vient de raccrocher les crampons à 38 ans.

Eto'o fait notamment allusion au Sénégalais Sadio Mané et à l'Egyptien Mohamed Salah, absents surprise du podium du prix Fifa The Best en septembre, malgré leur flamboyante saison avec le champion d'Europe Liverpool.

Invité à se prononcer devant les caméras sur son favori parmi les finalistes Messi, Cristiano Ronaldo et Virgil van Dijk, lors de la cérémonie à Milan, Eto'o avait cité... les deux joueurs africains avant de s'éclipser. Une séquence qui a tourné en boucle sur les réseaux sociaux.

"C'était une opportunité pour l'Afrique de les voir sur le podium et pourquoi pas gagner. Ils ont fait une belle saison et cela n'aurait choqué personne qu'ils gagnent", a justifié l'ex-star du FC Barcelone (2004-2009).

Malgré le vote des sélectionneurs et des capitaines des 54 équipes nationales africaines, Mané, finaliste de la CAN 2019, et Salah, champion d'Europe avec Liverpool, n'ont pas fait le plein de voix sur le continent. De quoi déclencher plusieurs polémiques, en Égypte et ailleurs.

"Pourquoi cette haine entre nous, Africains ? Pourquoi cette jalousie mal placée ? Si nous, nous ne nous apprécions pas, les autres ne le feront pas à notre place. C'est juste dommage! Si tous les Africains votaient pour les Africains, on aurait eu plusieurs meilleurs joueurs jusqu'à présent", regrette Samuel Eto'o.

Avec les deux stars des Reds mais aussi Riyad Mahrez (Algérie), Kalidou Koulibaly (Sénégal), et Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon), le foot africain a toutefois placé cinq représentants sur les 30 nommés pour le Ballon d'Or 2019, qui sera décerné le 2 décembre à Paris.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Interview
Foot Interview

Meilleur joueur africain de l'histoire? Eto'o persiste et signe

Foot Mundialito
Foot Mundialito

Non, le Mundialito ne pénalisera pas la CAN

Foot Insolite
Foot Insolite

Vidéo. Quand Hamdallah se retrouve sur le podium du Ballon d'Or


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Halilhodzic règle ses comptes

L'athlétisme a mal à sa DTN

Un WAC amoindri se prépare à Marrakech

Quand Asprilla a sauvé Chilavert

Les stades de proximité sans maintenance

Le groupe de Vahid au complet

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami