Filinfo

Foot

Scandale dans le foot belge!

© Copyright : DR
Une opération policière a été menée ce mercredi dans sept pays européens dans le cadre d'une affaire de soupçons de fraude en championnat belge. Au total, 220 policiers ont été mobilisés et plusieurs personnes ont été interpellées.
A
A

C'est un vaste coup de filet qui annonce peut-être un scandale pour le football belge. Une soixantaine de perquisitions ont été menées, mercredi 10 octobre, dans sept pays européens, dont la Belgique et la France, dans le cadre d'une enquête portant sur des soupçons de fraudes dans le championnat de football belge, a annoncé le parquet fédéral.

Au total, 220 policiers ont été mobilisés en Belgique, en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine, et "un grand nombre de personnes" ont été interpellées, précise le parquet dans un communiqué, sans donner aucune identité.

Un peu plus tôt, une porte-parole du parquet fédéral belge avait confirmé à l'AFP l'interpellation d'un agent de joueurs réputé, Mogi Bayat, confirmant une information donnée par plusieurs médias.

Transferts frauduleux et matchs truqués ?

Selon les médias locaux, Ivan Leko, l'entraîneur du FC Bruges, qui dispute cette saison la Ligue des champions, a également été interpellé, tout comme l'ancien manager général d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck.

L'enquête porte sur des fraudes présumées sur les commissions liées aux transferts de joueurs, mais aussi sur des matchs présumés truqués en Jupiler Pro League, la première division belge, a indiqué le parquet fédéral.

"L'instruction judiciaire couvre des activités menées dans le cadre d'une organisation criminelle, le blanchiment d'argent et la corruption privée", précise le parquet fédéral.

Les sièges de "plusieurs clubs" de Jupiler Pro League comptent parmi les sites perquisitionnés. Plusieurs médias ont cité les clubs du FC Bruges, d'Anderlecht et du Standard de Liège.

Les raids policiers ont aussi visé les domiciles de "responsables de clubs, d'agents de joueurs, d'arbitres, d'un ancien avocat, d'un bureau comptable, d'un entraîneur, de journalistes et de quelques complices éventuels", toujours selon le communiqué du parquet.

L'enquête sous l'autorité du parquet fédéral belge, compétent en matière de crime organisé, a débuté fin 2017 à la suite d'un rapport de l'Unité des fraudes sportives de la police fédérale qui révélait "des indications de transactions financières suspectes" dans le championnat de première division.

 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Amical
Foot Amical

Vidéo. La Belgique et les Pays-Bas dos à dos

Foot Amical
Foot Amical

En direct. Belgique - Pays-Bas à 19H45

Foot Business
Foot Business

Que rapporte le sponsoring aux grands clubs?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Trois clubs sans stade fixe

Oussama Idrissi prochain Lion de l’Atlas?

Diego Simeone piste un gardien marocain

Les vérités de Luka Modric

Zakaria Hachimi passera l'hiver à l'AS FAR

Le FUS revalorise ses anciens joueurs

Lekjaa fait faux bond aux Lions de l'Atlas

Schumacher, tel père tel fils?

Les 15 secondes qui ont sauvé les Lions

La Fédération comorienne risque gros