Formulaire de recherche

Serie A: Ils sont fous ces Napolitains!

Combo

© Copyright : DR

Posté le 23/04/2018 à 17h19 par Nassim Elkerf

Pour qu’une fin de championnat fasse saliver, il faut une situation particulière. Et le Napoli vient de la créer. En surprenant la Juventus hier (0-1), les Azzurri ont complètement relancé la course au titre. Voici Pourquoi.

À travers l'histoire, Naples se résume à la pizza, la mafia et...Diego Maradona. Aujourd'hui, Les Partenopei peuvent espérer écrire une nouvelle lettre d'or dans le livre du football italien. L'équipe menée par Maurizio Sarri pourrait bien coiffer la vieille dame sur le fil pour obtenir le scudetto, près de trente ans après l'âge d'or de la cité du soleil

Sarri ancien banquier a réussi à former un groupe de joueurs capables d'étouffer la grande Juventus devant ses supporters. Après la victoire de dimanche soir à Turin (0-1), sur la tête rageuse de Koulibaly en toute fin de match, les Napolitains croient plus que jamais au titre. Il suffit de jeter un coup d'oeil sur l'autoroute qui mène à l'aéroport de Naples-Capodichino, hier en fin de soirée, pour ressentir la ferveur à l'italienne. Naples gagne pour la première fois en neuf ans à Turin, et c'est toute une ville qui perd la tête.

Le président charismatique, Aurélio De Laurentiis, peut véritablement être fier de sa politique. Ancien supporter anonyme du club avant d'en devenir le patron, il a vendu Gonzalo Higuain au rival sans la moindre hésitation. Il professait que personne n'est plus grand que le club, et que l'osmose tifosi-équipe est essentielle pour espérer des résultats, surtout dans une ville qui respire le football.

Après le but de Koulibaly, Naples s'est embrasée... au sens littéral du terme. Comme si le 3e Scudetto était dans la poche, alors que les coéquipiers de José Callejón sont toujours dauphins et ne sont pas maîtres de leur destin...

Pour les Napolitains, la finale du championnat s'est jouée dimanche soir. Dans les têtes, ils sont déjà champions et ils ont raison d'y croire. 

"La Juventus a déclaré vouloir jouer ce match comme une finale de la Ligue des Champions, et ils ont perdu" a demandé un journaliste à l'ailier napolitain, Insigne, qui répond: "ils y sont habitués". Ambiance.


Les amoureux du football peuvent se réjouir, la fin de saison en Serie A sera folle, avec des rebondissements et des surprises. Mais compte tenu des calendriers des deux prétendants au titre... on comprend pourquoi les Napolitains sont déjà en fête. 

La Juventus compte 1 point d'avance, et garde toutes les cartes en main. À condition de sortir indemne de deux chocs... Pour être champions pour la 7e fois consécutive, les Juventinis doivent battre Hellas Verona (relégué), et Bologne dans deux semaines. Mais surtout l'Inter Milan le week-end prochain, et la Roma lors de l'avant dernière journée. En plus de leurs rivalités, ces équipes jouent leurs places en C1 la saison prochaine, et ne feront aucun cadeau au champion en titre. 

De l'autre côté Naples joue des adversaires à sa portée. Des équipes "désinterressées" et qui sont majoritairement des rivales historiques de la Vieille Dame...comme le Torino. Marek Hamsik a toutes les raisons de rêver de porter le Scudetto, 28 ans après Diego Maradona (1990). 

Programme de la Juventus: 

Inter Milan - Juventus

Juventus - Bologne 

AS Rome - Juventus 

Juventus - Hellas Verone

Programme de Naples:

Fiorentina - Naples

Naples- Torino 

Sampdoria - Naples

Naples - Crotone 

Posté le 23/04/2018 à 17h19 Par Nassim Elkerf