Formulaire de recherche

Subventions de la FRMF: Lekjaa accusé de discrimination à l’égard du foot féminin

lekjaa

© Copyright : DR

Posté le 25/04/2017 à 22h48 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 26/04/2017 à 00h25)

Kiosque360. Le fossé qui sépare les subventions accordées par la FRMF aux clubs féminins et masculins de football est tout simplement abyssal. De là à dire que Fouzi Lekjaa est un macho, il n’y a qu’un pas que certains pourraient vite franchir.

Constitution de 2011 (Art. 19), CEDAW, lutte contre la discrimination basée sur le genre qui bat son plein au Maroc, revendication de la parité et de l’égalité homme-femme… voilà des textes, des lois et des principes que la Fédération royale marocaine de football est aujourd’hui accusée d’avoir complètement zappés, voire violés.

Dans son édition de ce mercredi 26 avril, le quotidien Assabah crie au scandale en comparant les chiffres des subventions accordées aux clubs du football féminin et masculin. Il faut reconnaître qu’ils sont sans commune mesure et donnent même le tournis: 10 millions de dirhams (un milliard de centimes !, s’offusque le journal) pour chaque club de football hommes, contre 150.000 DH seulement pour son homologue féminin. Autrement dit, la subvention d’un seul club masculin peut largement couvrir celles de 66 clubs féminins! De quoi faire sortir Assabah de ses gonds pour qualifier Lekjaa de "champion national de la discrimination contre les femmes". 

Certes, Lekjaa est un homme puissant, car membre de l’exécutif de la CAF, directeur du Budget, président de la FRMF et de la RS Berkane… mais cet accaparement ne doit pas cacher sa fibre moderniste, qui empêche de l’accuser de discrimination à l’égard du football féminin. Sauf qu’avec ces chiffres concrets qui parlent d’eux-mêmes, il doit une fière explication à son autre moitié footballistique.

Posté le 25/04/2017 à 22h48 Par Mohammed Ould Boah