Filinfo

Foot

Supercoupe: la CAF empêche le WAC de s’entraîner au centre Wellness

© Copyright : Adil Gadrouz
Pas d'entraînements au centre Welness pour le WAC. La CAF a imposé aux Rouges une séance ouverte à la presse ce jeudi. Celle-ci s'est déroulée au complexe Mohammed Benjelloun.
A
A
Le CAF a interdit au WAC de se rendre à Bouskoura pour y effectuer une séance d’entraînement ce vendredi. La Confédération a sommé le club de s’entraîner le jeudi à 15h30 au complexe Mohammed Benjelloun, dans une séance ouverte à la presse et dans la ville où doit se dérouler le match. Les représentants des médias étaient effectivement présents ce jeudi durant les 15 premières minutes de la séance d'entraînements.

Faouzi Benzarti a préféré ménager ses joueurs et faire l’impasse sur les entraînements prévus au Centre Wellness. Le fait que la conférence de presse officielle soit prévue pour le vendredi à 13h30 a également dissuadé le technicien.

Le TP Mazembe, lui, a effectué une séance ce jeudi à 16h au complexe Mohammed V. Les entraînements sont pourtant programmés la veille des matchs. Le vendredi a été réservé à un test de la VAR (Arbitrage vidéo).

Le WAC affronte le TP Mazembe, ce samedi au complexe Mohammed V de Casablanca en finale de la Supercoupe d’Afrique.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Supercoupe d'Afrique
Foot Supercoupe d'Afrique

La CAF envisage de déplacer la Supercoupe à Doha

Foot CAF
Foot CAF

La Supercoupe d'Afrique au... Qatar?

Foot Supercoupe d'Afrique
Foot Supercoupe d'Afrique

Les coulisses de la victoire du WAC en Super coupe d’Afrique


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Vers la fin du conflit Garrido-Safri?

Qui pour remplacer Fakhir?

La vraie-fausse CAN 2019 au Congo

Peur sur Madrid avec la Copa Libertadores

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?

Sans Fakhir, l’AS FAR défie le WAC

Fellaini jaloux des cheveux de Guendouzi?

La FRMF enquête avec Kaddioui

Le WAC gagne sans Girard