Filinfo

Foot

Talbi Alami rejette le dossier de la S.A du WAC

© Copyright : DR
Kiosque360. Profitant de plusieurs failles juridiques qui entachent le dossier de création de la société «Wydad Athlétic Club», Rachid Talbi Alami a rejeté le dossier présenté par Said Naciri. Un autre coup de frein dans la transformation des clubs qui se fait toujours attendre.
A
A

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a refusé de valider les statuts du «Wydad Athlétic club», la société créée pour assurer sa transition vers une société privée, indique le quotidien Assabah du 2 janvier.

Le refus du ministère de tutelle a été motivé par la non-conformité des statuts de ladite société avec la loi n°30-09 relative à l'éducation physique et aux sports. Dans le détail, le ministère exige de la société créée par le Wydad de disposer d’une section football composée de 50% de licenciés professionnels, chose que le club n’a pas pu justifier dans les documents présentés au ministère.

Talbi Alami a également reproché au président du Wydad, Said Naciri, de créer ladite société en son nom personnel et y figurer en tant qu’actionnaire, ce qui est contraire aux lois régissant les sociétés sportives.

Ce constat de Talbi Alami vient attiser la colère des détracteurs de Naciri qui l’avaient accusé de vouloir faire main basse sur le club par le biais d’une capitalisation prépondérante, et d’avoir manqué de transparence dans cette opération.

A l’exception de cinq clubs qui ont été les premiers de la Botola à finir leur transition vers une société sportive, les dossiers des autres cluns continuent à sombrer dans le flou total, alors que les délais impartis à cette opération ont déjà été dépassés.

Rappelons que les clubs doivent accomplir 4 étapes pour assurer cette transformation. Il s’agit de l’établissement des statuts de la nouvelle société, de l’apport du patrimoine professionnel, de l’établissement de la convention légale qui devrait régir la relation entre l’association support et la société créée, ainsi que l’entrée des investisseurs privés dans le capital.

Or, du point de vue de Talbi Alami, la majorité des clubs souffrent de non-conformité à la loi n°30-09 relative à l'éducation physique et aux sports qui régit cette transformation.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot William Jebor
Foot William Jebor

Jebor aux Emirats, le WAC à la FIFA

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

EST-WAC: et maintenant on fait quoi?

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

Six bureaux de conseil pour les sociétés sportives


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire