Filinfo

Foot

Un bloc sud-américain se dresse devant le Maroc

© Copyright : DR
Le Maroc devra faire face à une candidature sud-américaine quadripartite pour l’organisation du Mondial 2030. Après l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay, le Chili s’est lui aussi porté candidat.
A
A

Le président de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL), Alejandro Dominguez, a affirmé que le Chili avait renforcé la candidature sud-américaine à l'organisation de la Coupe du Monde 2030 en décidant de rejoindre l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay pour présenter un dossier commun.

“La décision du Chili donne du poids (à la candidature) car avoir 32 équipes dans une Coupe du Monde reste gérable pour un pays et serait plus facile pour deux pays, mais avoir 48 pays dans un seul lieu est compliqué non seulement pour un pays d'Amérique du Sud mais aussi pour un pays européen", a indiqué Dominguez, mercredi lors d'une conférence de presse après sa participation dans la ville brésilienne de Rio de Janeiro au 70e Congrès ordinaire de la Conmebol.

Dominguez assure que les candidatures communes pour organiser une compétition vont constituer un avantage compétitif lorsque la FIFA portera enfin le nombre d'équipes participantes à la Coupe du monde de 32 à 48 formations nationales. “Je pense que le monde a changé et que la dynamique a changé, et que les avantages du Chili renforcent la candidature”, a-t-il ajouté.

À lire aussi: Exclu360. Le Maroc officiellement candidat à l’organisation du Mondial 2030

En mars dernier, le Président chilien Sebastián Piñera avait indiqué aux médias que lui et ses homologues d'Argentine, d'Uruguay et du Paraguay travaillaient “pour un retour de la Coupe du Monde en Amérique du Sud”, en coordonnant la présentation d'une candidature commune à l'organisation de la Coupe du Monde 2030.

La Conmebol espère que la Coupe du Monde 2030 sera disputée en Amérique du Sud, car cette année marquera le centenaire du tournoi, dont la première édition s'est déroulée en Uruguay, avec le triomphe de l'équipe hôte face à l'Argentine (4-2).

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Salif Keita nomme le Maroc parmi ses favoris

Foot Copa America
Foot Copa America

Diego Maradona flingue l’Argentine

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Et si Hamdallah revenait?


2 commentaires /

  • bouchareb
    Le 11 Apr. 2019 à 12h20
    qu en est il du bloc africain qui se debat dans des divergences puériles a l instarde quelques uns malintentionnés.
  • Pragmacom
    Le 11 Apr. 2019 à 12h01
    Déjà avec les 3 équipes de départ, l' Argentinee, l'Uruguay et le Paraguay, les chances du Maroc sont plus que compromises. Avec le Chili en plus, c'est presque foutu. D'autant que les Ibériques ne sont pas chauds pour s'allier avec nous, et que nos voisins Maghrébins sont plus une tare qu'une plus-value.
    Tirons les leçons des multiples déceptions passées, et arrêtons les frais (comme je le suggérais déjà pour la candidature au Mondial 2026). Ce serait lucide et moins coûteux.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le moral des Lions de l'Atlas inquiète

Ahmed Ahmed rassure sur la CAF

Des athlètes et des records à Rabat

Le Bayern a une solution prête pour Bale

Les Lions iront de Marrakech au Caire

Silence radio sur le site de la FRMF

La VAR sabotée, le WAC exige le trophée

Pogba a le spleen en Premier League

Coulisses de l’affaire Hamdallah

La Zambie, dernier test avant la CAN