Filinfo

Foot

Un ex-président du Barça accusé de fraude fiscale

© Copyright : DR
L'ancien président du FC Barcelone, Sandro Rosell, est dans de beaux draps. Il est soupçonné d'avoir délibérément omis de déclarer 229.569 euros au fisc espagnol.
A
A

Prochainement jugé pour une affaire de blanchiment d'argent, Sandro Rosell, traverse une mauvaise passe ces derniers temps. L'ancien président du Barça, âgé de 54 ans, est également accusé de fraude fiscale présumée.

L'homme qui a ramené Neymar au FCB, est soupçonné d'avoir délibérément omis de déclarer 229.569 euros au fisc espagnol et sera interrogé à ce sujet par un juge de Barcelone le 18 septembre prochain.

La justice espagnole a annoncé que Rosell allait être jugé pour blanchiment d'argent lié en particulier à la vente de droits télévisés de matches de l'équipe du Brésil.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Economie
Foot Economie

Chiffre d'affaires record pour le Barça

Foot Mercato
Foot Mercato

Arthur Melo débarque au Barça

Foot Mercato
Foot Mercato

Paulinho de retour en Chine


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun