Filinfo

Foot

Un fiasco signé Ziyech

© Copyright : DR
Hakim Ziyech et les Lions de l’Atlas ont piteusement quitté la CAN 2019. Le tournoi du milieu de terrain de l’Ajax est à l’image de son penalty contre le Bénin... complètement raté!
A
A

Attendu dans cette CAN pour prouver qu’il est le chef de meute des Lions de l’Atlas, Hakim Ziyech n'a pas répondu aux attentes lors des trois derniers matchs de la sélection nationale en phase de poules de la CAN 2019. Ce fut le cas également contre le Bénin en huitième de finale. Un match qu'il aura marqué de son inefficacité.

Comme lors des matchs précédents, la star de l’Ajax Amsterdam a du mal à exister dans les premières minutes de la rencontre. Noyé dans un bloc béninois regroupé, Ziyech est évidemment surveillé comme le lait sur le feu. Après le premier quart d’heure, le joueur de l'Ajax commence à sortir de sa boîte, se déplaçant un peu partout pour chercher le ballon, apportant même souvent de l’aide à ses défenseurs. À la 27e minute, il tente une frappe qui ne passe pas très loin des cages du portier béninois, Allagbé.

Ziyech est aussi derrière deux coup-franc dangereux en première période. Mais ses tentatives directes manquent de précision. 

Avant l'égalisation d'En-Nesyri, il a l'occasion de relancer son équipe mais se rate. Sur une passe en retrait impeccable de Sofiane Boufal à la 61e minute, il manque complètement sa reprise dans la surface de réparation. Même tentative 20 minutes plus tard, cette fois le gardien béninois s’interpose. 

À la 94e minute, Achraf Hakimi est stoppé irrégulièrement dans la surface, l'Angolais Helder Martins Rodrigues De Carvalho siffle un penalty crucial en faveur des Lions qui sont revenus à hauteur des Écureuils. Une occasion en or de passer au tour suivant. Ziyech, pourtant peu en verve le tire...sur le poteau! Ce raté prive alors le Maroc d'une qualification en quart de finale. Cette séquence dit tout du tournoi de Ziyech. C'est un fiasco total.

Malgré son penalty raté, il reste sur la pelouse pour les prolongations. Sa technique le lâche encore, ses imprécisions sont trop nombreuses pour une joueur de son talent, à l'image d'une nouvelle frappe qui file au dessus du but béninois à la 118e minute. Il s’agit clairement de son plus mauvais match sous le maillot du Maroc depuis bien longtemps, et celui-là restera dans les mémoires. Car les conséquences sont dramatiques.

La CAN 2019 pour Ziyech a viré au cauchemar. Tout le Maroc misait sur le talent du natif de Dronten pour guider les Lions vers la victoire mais malheureusement, il n'a pas été à la hauteur. Très loin de là.

La bande à Renard quitte la Coupe d'Afrique des Nations la tête basse, et Ziyech a une grande part de responsabilité dans cet échec.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Europa League
Foot Maroc-Centrafrique
Foot Lions de l'Atlas

4 commentaires /

  • Juba
    Le 06 Jul. 2019 à 18h13
    L'equipe Marocaine a ete preparee physiquement mais pas psychologiquement . Des le premier match et les declaration des joueurs j'ai presenti qu'ils n'iront pas loin, des declaration timides comme " Nous allons joue a fond pour reprenter notre pays dignement" d'ailleurs on ne va pas dans competiotions pour representer le pays dignment mais pour gagner comme tout le monde. Zyech des le 2eme match ne devrait pas etre aligne contre le Benin car il n'a pas prouve son jeu dangereux. Il a meme donne a ses co=equipiers la trouille et umne mauvaise motivation. L'equipe a joue timidement. A la fin Zyech nous a aide pour se qualifier a la coupe du monde et Zyech nous a elimine de la CAN. Il manque de maturite s'il a fait le meme jeu avec Ajax contre la SA il ne seait pas aligne contre le Benin par Erik Ten Hag
  • chraïbi ahmed lemfedel
    Le 06 Jul. 2019 à 08h53
    Foin de sélectionneur idoine. Il faut un Cavanni à la pointe d'une équipe dotée de beaucoup de "passeurs décisifs"
  • rochd
    Le 06 Jul. 2019 à 03h29
    une équipe entièrement de MRE de petite santé et peu habituer à la chaleur d’Afrique.
  • boubou
    Le 05 Jul. 2019 à 21h33
    N'importe quoi comme d'hab. Soit c'est l'enflammade soit c'est les doigts pointés - pas de juste milieu.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous