Filinfo

Foot

Une entreprise chinoise ruinée par les Bleus?

© Copyright : DR
C'est un pari fou. Avant le Mondial, un fabricant d'électroménager chinois avait promis un remboursement intégral à tous ses clients si la France remporte la Coupe du Monde. L'heure de vérité approche...
A
A

Avant le début du Mondial russe, plusieurs entreprises ont tiré profit de l'occasion en lançant des offres pour attirer plus de clients dans leurs filets. Un sponsor chinois de l'équipe de France, à titre d'exemple, avait promis, à tous ses clients, le remboursement intégral de leurs achats si les Bleus remportent la Coupe du Monde.

"Si l'équipe de France est championne du monde, Vatti vous offre un remboursement total", proclamait ainsi une publicité diffusée par la firme chinoise. 

Après les qualifications successives des hommes de Didier Deshamps, les actionnaires de l'entreprise on vite compris qu'il ne fallait pas rigoler avec les Bleus. "La somme à rembourser pourrait être très importante. Mais elle avait été inscrite à notre budget annuel, ça n'aura pas d'énormes conséquences sur l'entreprise", a assuré Wang Zhaozhao, un représentant du groupe, au quotidien boursier China Securities Journal.

Dimanche, la victoire de l'équipe de France en finale contre la Croatie pourrait coûter cher aux dirigeants chinois. Le groupe a, d'ores et déjà, vu son action en Bourse plonger de 50% depuis le début du Mondial russe. 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Justice
Foot Justice

Parfum de scandale dans le foot français

Foot Equipe de France
Foot Equipe de France

Guendouzi rêve de remporter la coupe du monde

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Benatia n'oubliera jamais le Mondial


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech