Filinfo

Foot

Vahid, Hadji, Hamdallah, qui a menti?

© Copyright : DR
Kiosque360. La polémique Abderrazak Hamdallah ne cesse de s’amplifier. Après que Vahid Halilhodzic a déclaré avoir convoqué le joueur pour participer au rassemblement de l’équipe nationale, Hamdallah a répondu par un démenti. C’est la faute à Hadji, se dédouane Vahid.
A
A

Comment démêler le faux du vrai dans le feuilleton qui se poursuit entre Abderrazak Hamdallah et la sélection première des Lions de l’Atlas. Le quotidien Al Akhbar du 11 octobre a pris le soin de relever les déclarations de différentes parties qui composent cet imbroglio.

À commencer par celles de Mustapha Hadji. L’entraîneur assistant de Vahid Halilhodzic a confirmé que la fédération a bel et bien envoyé une convocation au buteur d’En-Nassr, Abderrazak Hamdallah, l’invitant à participer au stage des Lions de l’Atlas.

Alors que la liste des 28 joueurs était finalisée, l’entraîneur et son adjoint avaient tenté de joindre le joueur pour confirmer sa présence, mais en vain. Par la suite, ils ont contacté son coéquipier Noureddine Amrabat. Au final, l’adjoint de Vahid a réussi à avoir Hamdallah au bout du fil.

Après lui avoir rappelé la volonté de l’entraîneur de l’avoir dans l’effectif des Lions de l’Atlas, il lui a signifié que désormais, en tant que joueur professionnel, il devra faire preuve de calme et revenir au top niveau de sa condition physique.

Des propos qui n’auraient pas plu à Hamdallah. Ce dernier a alors déclaré son intention de se concentrer sur sa carrière avec le club saoudien d’En-Nassr. Mais ce récit ne semble pas plaire au joueur qui a rapidement réagi sur les réseaux sociaux, déclarant: «Je n’ai pas été convoqué en sélection nationale, contrairement à ce qui a été dit lors de la conférence de presse».

Une déclaration qui a mis l’huile sur le feu, jeté le discrédit sur les déclarations du sélectionneur national et probablement pesé sur l’ambiance entre les joueurs au vestiaire.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Adel Taarabt
Foot Lions de l'Atlas

2 commentaires /

  • belker Amrari
    Le 16 Oct. 2019 à 22h45
    A younes.
    Il n'est peut-être pas Messi ni Ronaldo. Mais il n'y'a pas mieux au Maroc. On savait depuis le match avec l'Iran qu'on avait pas de vrai attaquant. Mais apparemment ils en ont rien à cirer du drapeau Marocain. On n'est peut-être pas des professionnels, mais le match d'hier est loin de nous rassurer.et je rappelle que l'équipe nationale appartient à tous les marocains pas seulement à ceux qui sont à sa tête. Je rappele qu'Azzaro; on l'a démoli .quand il était performant nous on le laissait sur le banc de touche.
  • younes
    Le 11 Oct. 2019 à 08h38
    CE joueur a déserté à la veille de la CAN. Ce n'est ni Messi ni Ronaldo. Pour qui se prend t-il?
    On ne devrait plus parler de lui
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous