Filinfo

Foot

Vahid Halilhodzic: "si j’avais Messi, je le prendrais"

© Copyright : Adil Gadrouz
C'est un Vahid Halilhodzic moins loquace que d'habitude et visiblement consterné qui s'est présenté devant les journalistes après le nul contre la Mauritanie (0-0), ce soir à Rabat. Voici l'essentiel de sa conférence.
A
A

Vahid Halilhodzic, le sélectionneur de l’équipe nationale, était en conférence après Maroc-Mauritanie (0-0, éliminatoires de la CAN 2021), au Complexe Moulay Abdellah de Rabat.

Il a d’abord été interrogé sur ce qui a manqué aux Lions de l’Atlas et a sobrement répondu: "il faut marquer". "L’équipe a perdu en confiance, en lucidité. On est déçus parce que les joueurs ont tout donné. Ils ont tenté et ils n’ont pas eu de chance. La déception est énorme. Ce match était crucial pour qu’on décolle enfin", a-t-il poursuivi.

Vahid a semblé consterné par les lacunes offensives de son équipe, mais n’a pas souhaité charger les joueurs: "ils ont joué comme ils le pouvaient. Ils travaillent et l’ambiance est superbe. Je n’ai rien à leur reprocher. C’est un problème psychologique, ils ont tellement envie. Il y a eu des dizaines et des dizaines de centres".

"J’ai sélectionné les meilleurs joueurs du Maroc. On a eu au moins 20 occasions de buts. Si j’avais Messi, je le prendrais", a lancé le Franco-Bosniaque sur un ton qui lui est bien propre.

"En deuxième mi-temps j’ai fait un choix audacieux avec 3, 4 attaquants mais, il y a toujours un problème d’efficacité. Youssef En-Nesyri avait plusieurs occasions. El Arabi et Rachid (Alioui) ont été à 2, 3 mètres des cages. C’est incroyable! On n'a pas de joueurs qui feraient preuve d’explosivité offensive. J’ai été attaquant et je ne savais pas qu’on pouvait rater autant d’occasions", a regretté le technicien.

Alors que l’équipe nationale s’envole ce samedi pour jouer son second match des éliminatoires de la CAN 2021, Vahid reste optimiste et tient à soutenir ses hommes: "une victoire contre le Burundi remonterait le moral".

"Il n’y a pas d’abstraction par rapport aux joueurs de la Botola. El Karti aurait pu faire la différence. Mais, j’ai fait des choix. Notre problème c’est l'efficacité. C’est notre plus grand défaut", regrette ensuite Coach Vahid.

Interrogé sur le capitanat de Hakim Ziyech, il s’est dit content de son choix mais regrette la malchance du joueur de l’Ajax Amsterdam: "Ziyech voulait tellement marquer, peut-être qu’il le voulait trop".

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • BELKER
    Le 16 Nov. 2019 à 12h23
    De grâce épargnez nous les interview de ce monsieur,Je me pose d'ailleurs la question comment font les joueurs pour le supporter? ,Il n'a aucun tact ni instruction. .Pour qui il se prends de dénigrer des joueurs comme Hamdallah, Harit, les les locaux, et maintenant de les dévaloriser en évoquant Messi? Est-ce-qu’il croit que Messi serait d'accord de l'avoir comme entraîneur?
    CHERCHEZ L'ERREUR; Achraf.H est un GLADIATEUR avec son équipe et avec l'EN,il est aux abonnés absents.
    Il a éteint tout ces âmes guerrières qu'on avait en 2017.
  • bouchareb
    Le 16 Nov. 2019 à 09h59
    il doit plier bagages. un coach national fera mieux que lui. a titre d xemple un zaki est meilleur.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous