Filinfo

Foot

Vidéo. Ahmad Ahmad: «C’est au congrès et non au Conseil de la FIFA de désigner le pays organisateur du Mondial 2026»

Exclu360. Entretien à coeur ouvert avec le président de la CAF, Ahmad Ahmad. Il évoque le CHAN, la CAN 2019, Gianni Infantino, le Mondial 2026 et... même Dieu.
Sous son air débonnaire, son  lent débit verbal, voire une certaine retenue, Le président de la CAF Ahmad Ahmad cache une très forte personnalité.

Avec des yeux qui brillent d’intelligence, il fixe son interlocuteur, prend un moment de réflexion avant de répondre. Même quand il est contrarié, Ahmad Ahmad garde un calme impérial : «Je ne comprends pas pourquoi, vous les medias, vous comparez l’Afrique qui est un continent, avec un pays  comme les Etats Unis. Depuis la création de la coupe du monde, l’Afrique n’a abrité qu’un seul mondial et les USA seuls l’ont déjà organisé en 1994… »

Autant dire que le président de la CAF s’engage à fond dans la candidature africaine du Maroc. Il récuse tout retour en arrière de la CAF quant à son soutien public au royaume après « La mise en garde» du président de la FIFA, Gianni Infantino. La subtilité de sa réponse est tout aussi révélatrice de sa personnalité: «Pour faire une campagne, il n’est pas nécessaire de faire des déclarations aux médias.

Il y a d’autres moyens pour que les Africains soutiennent  la candidature marocaine. Vous savez il y un proverbe africain qui dit: «Quand on va à la chasse on  ne fait pas de bruit… » C’est clair et net, pas la peine de disserter encore plus sur les intentions de la CAF.

En revanche, Ahmad Ahmad est plus catégorique sur l’organe qui va désigner le pays qui va organiser le Mondial 2026: «Le congrès de la FIFA est seul habilité à décider, par vote, du pays qui va abriter la coupe du monde.  Il est normal que les rapports du groupe de travail passent par le Conseil de la FIFA. Mais ce n’est pas à ce niveau que la décision va être prise. Pour la simple raison que la nouvelle procédure de désignation a été actée lors du  congrès de la FIFA tenu à Bahreïn le 11 mais 2017. Et comme le congrès est souverain, c’est à lui, et à lui seul, de voter pour l’un ou l’autre candidat en juin à Moscou.» Cela résonne comme une musique d’espoir pour Maroc 2026

Le président de la CAF demeure serein et semble ne pas avoir de doute sur la transparence du Conseil de la FIFA: «Aucun candidat ne sera éliminé sur la base des rapports du groupe de travail à moins que…» Dont acte.

 

Par Benadad Hassan et Abderrahim Et-Tahiry
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Décès
Foot Décès

La CAF rend hommage à Kofi Annan

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Les doutes persistent sur la CAN au Cameroun

Foot Supercoupe d'Espagne
Foot Supercoupe d'Espagne

Barça-Séville: Ahmad Ahmad sera à Tanger


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

CR7 entame son opération séduction

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé

Le Raja défie Vita Club et Ebola

Super Mario ballotte en faveur de l'OM

Le WAC doit battre à nouveau les Sundowns

L'axe Casa-Rabat abritera les JA 2019

Budget négatif pour la RSB de Lekjaa

Patrick Mboma tacle Seedorf et Kluivert

Jawad Ziyat futur boss du Raja?