Filinfo

Foot

Vidéo. Badou Zaki honoré par le Real Majorque

© Copyright : DR
Le Real Majorque n'oublie jamais Badou Zaki. Le célèbre gardien marocain figure parmi les légendes du club. Un nouvel hommage lui a été rendu.
A
A

La photo de Badou Zaki est collée sur un mur du siège du RCD Majorque. Un hommage a été rendu à toutes les légendes ayant marqué l'histoire du club. Parmi-eux, se trouve le légendaire gardien de but marocain.


Zaki a laissé une trace indélébile dans l'histoire du Real Majorque, qu'il a rejoint en 1986 et dans lequel il est resté jusqu'en 1992. Ce fut d'ailleurs sa seule expérience à l’étranger en tant que joueur.

Durant cette période, il a tout vécu ou presque. La relégation au bout de la saison 87-88, la remontée l’année suivante, et le retour en première division, glanant le trophée Zamora de la Liga2 en 1989, qui récompense le meilleur gardien de la saison. Et puis, une finale de Coupe du roi, perdue en 1991 face à l’Atlético de Madrid (1-0). 

Capitaine de Majorque, Zaki s’est illustré par son professionnalisme et sa discipline. Il a défendu les couleurs du club pendant 161 matchs de championnat. Il est également resté  dans l'histoire du football comme étant le premier gardien de but à avoir arrêté un penalty de l'ex défenseur néerlandais du FC Barcelone, Ronald Koeman, considéré à l'époque comme “infaillible” dans l’exercice jusqu’au soir du 11 février 1990 au Camp Nou. 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Les Lions à pied d'oeuvre pour préparer la Mauritanie

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Suivez en direct HUSA-MAT à 15h

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Vidéo. Éliminé par le TAS, Badou Zaki en colère contre la VAR


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami

Au Wydad, la crise connaît pas

Amine Harit n’oublie pas

Le TAS défie le DHJ à Tanger

Raja-EST le 30 novembre à Donor

Benzema-Rodrygo, un duo magique

Le WAC s'acharne sur Malango