Filinfo

Foot

Vidéo. Battue 3-2 au Ghana, la RSB évite le pire

La Renaissance de Berkane a commencé son périple africain par une défaite contre les Ghanéens d'Ashanti Gold (3-2) au premier tour de la Coupe de la Confédération. Les choses auraient pu être pire pour les coéquipiers de Zouhair Laaroubi, menés (2-0) à la mi-temps.

Le club de la Renaissance sportive de Berkane (RSB) s’est incliné (3-2), devant les Ghanéens d’Ashanti Gold, samedi au stade Len Clay à Obuasi, dans le cadre du premier tour aller de la coupe de la CAF (2019-2020).

L’Ashanti Gold a ouvert la marque sur un coup franc de Eric Donkor à la 16è minute, avant que le capitaine Shafiu Mumuni ne double la mise à la fin de la mi-temps (45è minute).

De retour, les Berkanis ont égalisé grâce à deux réalisations signées Mohamed Aziz, à la 51è minute, et Mohamed Aziz, à la 58è minute.

Les Locaux ont repris l'avantage peu avant le sifflet final grâce à un but d'Amos Addai.

Le match retour aura lieu le 27 septembre à Berkane.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Le HUSA et la RSB plutôt épargnés par le tirage

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

En direct: le tirage au sort des compétitions interclubs à 18H00

Foot Botola
Foot Botola

Vidéo. 20min: le WAC et la RSB frappent fort d'entrée


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola