Formulaire de recherche

Vidéo. CAN 2019: Issa Hayatou sort de son silence et répond à Ahmad Ahmad

Posté le 08/08/2017 à 15h25 par Hajar Toufik (Mise à jour le 08/08/2017 à 16h48)

Après la Fecafoot, c'est au tour de l'ancien président de la CAF, Issa Hayatou, de répondre aux déclarations de son successeur, Ahmad Ahmad. Selon le Camerounais, les propos du Malgache ne sont pas conformes à la réalité.

Rien ne va plus entre la CAF et le Cameroun, surtout après les récentes déclarations du président de l'instance africaine, Ahmad Ahmad. Ce dernier avait déclaré que le pays n'est pas capable d'accueillir la CAN 2019, même à 4 équipes.

"Depuis que je suis parti de la CAF, je me suis gardé d’émettre un avis en direction de la Confédération africaine de football. Je n’ai jamais ouvert ma bouche pour parler de ça. Mais je regrette ce qui a été dit (par Ahmad Ahmad, lors d’une récente conférence de presse au Burkina Faso, ndlr). Il faut d’abord venir constater avant de sortir ce qu’il a sorti", a affirmé Issa Hayatou, invité de la télévision nationale CRTV. "A l’heure actuelle, le Cameroun a déjà cinq stades. On ne parle pas de ceux que nous sommes en train de construire. On peut organiser cette CAN 2019 avec ces cinq stades", a-t-il ajouté.

Selon Hayatou, Ahmad Ahmad a commis l'erreur de juger l'insuffisance de la préparation de la CAN deux ans avant l'évènement, surtout que de la CAF l'a repoussé de six mois. D'après l'ancien homme fort du football africain, son pays sera prêt et respectera ses engagements.

Et d'ajouter: "Quand nous avons eu à retirer une compétition aux gens, c’est eux qui n’avaient rien fait. Par exemple à Madagascar, c’était au mois de janvier pour une compétition prévue en mai (CAN U17 en 2017, ndlr). Là, il n’y a même pas d’inspection et on dit qu’il n’y a rien? Je suis surpris, connaissant les rouages de la CAF», a notamment déclaré l’ancien président.

Posté le 08/08/2017 à 15h25 Par Hajar Toufik