Filinfo

Foot

Vidéo. Laurent Blanc: "Le Maroc a les capacités d'organsiser la Coupe du Monde"

© Copyright : DR
L'ex-sélectionneur du PSG et de l'équipe de France, Laurent Blanc, estime que le Maroc a ses chances pour le Mondial 2026, et que les Marocains sont passionnés par le football.
A
A
De passage au Maroc dans la ville de Saïdia, l’ex-sélectionneur de l'équipe de France et champion du monde en 1998, Laurent Blanc, pense avec certitude que le Maroc a les capacités d’organiser le Mondial et que les Marocains ont une véritable passion pour le foot."C’est un pays en pleine mutation et je crois qu’il est sur le bon chemin. Je pense que le Maroc a les capacités d’organiser la coupe du monde, ça c’est une certitude".

Dans toutes les grandes villes, dans tout le Maroc, il y a une véritable passion pour le football”, ajoute-t-il. “Il faut que le continent africain soit reconnu à sa juste valeur au niveau de la passion pour le football”, affirme par ailleurs Laurent Blanc, ajoutant qu’il est évident que de prochaines Coupes du monde doivent avoir lieu en Afrique, et que le Maroc est donc en première position pour remporter l’organisation du mondial 2026.

 

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Comment Infantino a flingué Maroc 2026

Foot Ballon d'Or
Foot Ballon d'Or

Laurent Blanc vote Raphaël Varane

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

La Toile fustige l’hypocrisie d’Al-Sheikh


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Raja-ES Tunis à Radès ou à Doha?

Le dossier du Maroc pour la CAN 2019 est prêt

Détournement de fonds à la fédé de basket?

Trop chers footballeurs

Vers la fin du conflit Garrido-Safri?

Qui pour remplacer Fakhir?

La vraie-fausse CAN 2019 au Congo

Peur sur Madrid avec la Copa Libertadores

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?