Filinfo

Foot

Vidéo: le président de l’OM pète les plombs

Le président de l'Olympique de Marseille est-il mauvais perdant? Lors de la défaite des Phocéens contre Francfort, Jacques-Henri Eyraud s’en est pris à une invitée qui critiquait son équipe.

Dans un Vélodrome désert pour cause de huis-clos, l’Olympique de Marseille, finaliste la saison dernière, a raté son retour en Ligue Europa en s'inclinant à domicile contre l'Eintracht Francfort (2-1) jeudi 20 septembre.

Une défaite qui a mis le président des Phocéens hors de lui, nous apprend l'Équipe.fr. En effet, à quelques minutes de la fin de la rencontre, Jacques-Henri Eyraud a sursauté de son siège et s’en est vivement pris à une invitée installée en tribune présidentielle.

“Quarante mille personnes sont restées chez elles, vous avez la chance d'être là et vous vous permettez de critiquer l'équipe, au lieu de l’encourager”, lui a lancé l’homme de 50 ans.

Interrogé après la rencontre, Eyraud s'est défendu: “Je ne lui en veux absolument pas, mais je me suis levé pour lui dire ma désapprobation, dans le calme. Je n'aurai jamais fait cela dans un stade comble et vis-à-vis de quelqu'un qui paye sa place”. 

C’est ce qu’on appelle aller droit au but!

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Jacques-Henri Eyraud
Foot Jacques-Henri Eyraud

Le président de l'OM cambriolé

Foot Mercato
Foot Mercato

Mario Balotelli à Marseille pour 6 mois

Foot Ligue 1
Foot Ligue 1

Marseille, les raisons de la colère


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le public jdidi ne met pas la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager

Messi jouera bien contre le Maroc

Rachid Talbi s’en prend aux fédérations

Alléchant FUS-WAC et explosif MAT-IRT

Nawal et Hajij en course pour le CIO

Le Mondial 2030 s’éloigne du Maroc