Filinfo

Foot

Vidéo: Lekjaa: "la VAR doit assurer l'impartialité sur les pelouses"

Fouzi Lekjaa a donné un mot lors de l'inauguration de la conférence que la CAF, organisée en ce moment même à Rabat, pour faire le bilan de la participation des pays africains à la Coupe du Monde 2018.

Fouzi Lekjaa, le président de la FRMF, a donné une déclaration aux représentants des médias, lors de la conférence que la CAF organise actuellement à Rabat pour faire le bilan de la participation des pays africains à la Coupe du Monde 2018.

Lekjaa veut "permettre à nos équipes nationales d’aller de l’avant et de rivaliser avec le développement du football mondial" afin de "rattraper les décalages qui deviennent une réalité vécue".

Ferme, il a évoqué des décalages "réels au niveau de la pratique, de la formation et de la gouvernance du football", entre nous et ceux qui enregistrent de belles participation en Coupe du Monde. Il déplore le manque d’effort "pour faire ce diagnostic".

Pour Lekjaa, "les conditions de pratique ne répondent pas aux normes" et "à part quelques initiatives de formation, il n’y a pas de process professionnel et formation des jeunes de bout en bout".

"La gouvernance de notre football nous interpelle et nous interpellera dans quelques années", a lancé le patron du football marocain comme une mise en garde. Il se considère tel un "passionné de football mais qui a toujours défendu l'idée que seul le travail professionnel permettra au football africain de rivaliser".

Lekjaa a ensuite parlé de la VAR, une technique d’arbitrage qui n’a pas favorisé le Maroc en Russie et qui a été vivement critiquée dans les pays africains. "Il ne faut pas faire appel à des logiques de victimisations mais faire des analyses profondes et des propositions concrètes pour le développement du football", a déclaré celui qui officie également en tant que 3e vice-président de la CAF.

"Si la dose de business devient dominante, la crainte c’est que le talent et l'art soient sacrifiés", a affirmé Lekjaa. "La VAR doit assurer l'impartialité sur les pelouses et la justice footballistique", a tranché le président de la FRMF.

Pour ce qui est des compétitions de jeunes notamment les CAN U20 et U23, il affirme qu’il "faut mettre le paquet".

Par Oumeïma Er-rafay et Saad Aouidy
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN U17
Foot CAN U17

Accusé de fraude sur l'âge par Lekjaâ, le Cameroun répond

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

La VAR autorisée à partir des quarts de finale

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Les sélectionneurs réclament l'utilisation de la VAR


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Avec un petit budget, Zemamra a tout réussi

WAC-Sundowns décalé?

Les démentis d’Ahmad ahmad

Le Portugal tient son futur Ronaldo

Le nirvana pour la Renaissance de Zemamra

Un derby profitable au Wydad

Ahizoune "déçu" pour le Marathon de Rabat

Un éléphant annoncé au Parc des princes

Le stade Mohammed V rouvre dans un mois

L’âge des U17 divise Fecafoot et FRMF