Filinfo

Foot

Vidéo. Les Lions, la CAN, le Sénégal, Renard se confie

© Copyright : DR
Hervé Renard a accordé une longue interview au média sénégalais E-media. Le sélectionneur national a ouvert son cœur. La CAN, son arrivée au Maroc, sa relation avec le Sénégal... Voici l’essentiel des propos du technicien français.
A
A

Ancien adjoint de Claude Le Roy avec le Ghana en 2008, Hervé Renard a expliqué pourquoi il a choisi l’Afrique pour lancer sa carrière. Pour lui, le continent lui a permis de côtoyer des joueurs de haut niveau.

“Chaque pays a sa culture et ses particularités. Il faut aimer et s’adapter au continent pour pouvoir briller”, a lancé le sélectionneur national, double vainqueur de la CAN avec la Zambie et la Côte d’Ivoire.

Concernant son arrivée à la tête des Lions de l’Atlas, le Français explique son choix par le fait de découvrir un nouveau pays. “J’avais envie de découvrir une nouvelle équipe, nouvelle culture et me lancer dans un nouveau défi. Cela m’apporte déjà beaucoup de chose en tant qu’être humain”, a-t-il lancé.

Dans cette interview, Renard a été interrogé sur sa relation assez particulière avec le Sénégal. Le coach du Maroc n’a pas caché son amour pout le pays de son épouse Viviane Dièye, la veuve de son ami Bruno Metsu.

“Depuis mon premier jour au Sénégal, c’était le coup de foudre. C’est un pays exceptionnel et accueillant. J’aime bien sa nature, la gentillesse de son peuple”, a affirmé Hervé Renard.

Très souvent présent au Sénégal en raison de ses engagements familiaux, Renard fait également du social en lançant des terrains de football. Il a récemment assisté à l’inauguration du complexe sportif Bruno Metsu, ex-sélectionneur des Lions de la Téranga

“On s’était rencontré en tant que collègues. Il était fabuleux, quelqu’un que je respectais beaucoup. À la fin de sa carrière, il voulait mettre en place des terrains au Sénégal pour améliorer l’infrastructure du pays. Après sa mort, j’ai pris son projet comme un défi. Et grâce notamment au soutien de la FRMF qui instaure plusieurs chantiers en Afrique, nous avons pu créer une fondation à son nom qui lancera plusieurs terrains dans l’avenir”.

À quelques heures du tirage au sort de la CAN 2019, Hervé Renard n’a pas souhaité donner son pronostic. Son expérience lui a appris à ne pas sous estimer les concurrents. “Il faut se méfier de tout le monde ”, dit-il.

Comme il l’avait déclaré auparavant, Renard ne donne pas le Maroc favori pour la CAN 2019, mais estime que la sélection nationale fait partie des pays qui ont quelque chose à prétendre lors de ce grand rendez-vous.

Interrogé sur le joueur qu’il aurait aimé voir chez les Lions de l’Atlas, Renard a encensé Sadio Mané, le considérant comme le meilleur joueur africain actuellement. Le coach du Maroc s’est également montré élogieux vis-à-vis de l’Égyptien Mohamed Salah surtout pour ses qualités techniques.

Voici l'interview en intégralité: 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Officiel. Un nouvel adversaire pour les Lions en octobre

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Les affiches des 8es de finale de la Coupe du Trône

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

Vidéo. Transformation des clubs en S.A, voici les dernières infos


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Le choc Algérie-Maroc décalé d'un jour

Ronaldo aux petits soins de son personnel

L’incroyable sanction du FC Barcelone

Lekjaa canarde la CAF

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS

Un consultant italien limogé pour racisme

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda