Filinfo

Foot

Vidéo. Les Marocains ont gagné la bataille des gradins

1. Les Japonais sur un nuage après la victoire en entrée contre la Colombie. © Copyright : DR
78.011 supporters ont assisté au match Portugal-Maroc, de cet après-midi au stade Loujniki de Moscou. Plus de la moitié des fans portait un drapeau marocain pour donner de la voix et faire trembler les gradins.
A
A
Les Marocains se sont déplacés en masse à Moscou pour supporter l'équipe nationale contre le Portugal de Cristiano Ronaldo. Tous les moyens étaient bons pour déstabiliser l'adversaire, et surtout le quintuple ballon d'or, la vedette de cette Coupe du Monde. 

Les touchers de balle de CR7 étaient accompagnés de chants "Messi, Messi" de la part des supporters des Lions. Jusqu'à la toute dernière minute de jeu, les fans ont scandé "Maghrib, Maghrib", puis l'hymne national marocain. Les Portugais, moins nombreux, ne se sont pas fait entendre tout au long de la partie... alors que leurs joueurs menaient au score.

En plus de leur puissance vocale, les fans des Lions ont donné un véritable exemple de fair-play puisqu'ils ont lancé une "Hola" à l'heure de jeu, qui a fait lever tout un stade... en souvenirs d'un certain Mondial Mexico 1986, sauf que cette fois-ci, la réussite a tourné le dos aux Marocains. Après cette prestation, les Lions sont tout de même sortis sous les acclamations de leurs supporters, contrairement au match contre l'Iran.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Munir ou Bounou, que va faire Renard?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Hakimi n’a rien à envier à Ronaldo

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Les Lions de l’Atlas reprennent du service


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare