Filinfo

Foot

Vidéo. Maroc-Corée du Sud: le jeu et les joueurs

© Copyright : DR
Après le glorieux match à Casablanca samedi dernier et le 3-0 face au Gabon, les Lions de l'Atlas ont affronté la Corée du Sud en amical mardi à Bienne. En Suisse, et devant plus de 2000 supporters marocains venus des quatre coins de l'Europe, l'équipe nationale a battu les Tigres 3-1 pour confirmer sa bonne forme actuelle.
A
A

À l'issue du match Hervé Renard déclare qu'il y a "beaucoup de choses à corriger". En perfectionniste, on le comprend, mais on a tout de même vu quelques belles choses de la part de cette équipe nationale totalement remaniée. 

Tous les joueurs titulaires ont été mis au repos, sans exception. Yassine Bounou dans les buts, le duo du Raja Banoune-El Yamiq dans l'axe central, le duo du WAC Nahiri-Haddad dans le couloir gauche, Ait Bennasser et Faysal Fajr ont assuré à la récupération, tandis que Chafik et Tannane n'ont pas déçu sur le flanc droit. Une attaque rapide, menée par un Amine Harit tranchant, qui n'hésitait pas à aller vers l'avant pour créer le danger. Mimoun Mahi avait pris la place de Khalid Boutaib en pointe de l'attaque. 

Les notes du 11 titulaire:

Yassine Bounou 7/10: Le gardien de Girona a su saisir sa chance pour montrer qu'Hervé Renard peut bien compter sur lui, et qu'il n'a rien à envier à Munir Kajoui, l'habituel titulaire. À la relance au pied, Bounou est également très bon et n'hésite pas à écarter le danger. 

Badr Banoune 7/10: Le défenseur central a formé avec son meilleur ami Jawad El Yamiq, la charnière centrale de l'équipe nationale. À l'aise balle aux pieds, il n'hésitait pas à remonter le ballon pour lancer des contres ou relancer proprement pour construire. Banoune était l'une des grandes satisfactions de la rencontre. 

Jawad El Yamiq 6/10: Moins inspiré que son coéquipier de la défense, il a manqué quelques interventions avant de se faire remplacer après la pause par Badr Boulahroud. L'ancien de l'OCK revient de blessure, et n'était pas à 100%. 

Fouad Chafik 6/10: Habituellement sur le côté droit, il évoluait souvent à gauche lors de l'ère Zaki. Renard ne compte pas énormément sur le défenseur de Dijon, mais comme à chaque fois, il ne déçoit jamais quand il a la chance de jouer. Il était correct, à l'exception de quelques ballons qui lui sont passés dans le dos. 

Nahiri/Hakimi 6.5/10: Les deux joueurs avaient le même apport offensif et défensif. Nahiri avait un physique plus imposant, mais Hakimi avait la technique. Le premier s'est blessé en première mi-temps pour se faire remplacer par le latéral du Real Madrid qui a confirmé sa belle prestation face au Gabon.

Youssef Ait Bennasser 8/10: Il était la belle surprise de cette rencontre. On l'attendait en rouge et vert après un excellent début de saison au SM Caen en Ligue 1, et le joueur prêté par l'AS Monaco n'a pas tremblé. Il a surtout rassuré au milieu de terrain avec ses passes précises, il a alterné entre longues et courtes. À la récupération, il était le premier dans les duels et a livré une belle performance en première mi-temps. En seconde période Hervé Renard l'a fait jouer dans l'axe aux côtés de Banoune, et il a bien fait le boulot aussi pour mettre en avant sa polyvalence.

Fayçal Fajr 7/10: Rien à signaler. Comme d'habitude c'est le joueur capable de jouer partout sur le terrain et donner le meilleur de lui-même. Le joueur était le capitaine lors de cette rencontre, et il a fait honneur au brassard. Son apport en attaque et en défense était bon, et son volume de jeu excellent.

Ismail Haddad 7.5/10: L'ailier du WAC va vite, très vite pour les défenseurs. Face à la Corée, il s'est baladé pour être dangereux à chaque toucher de balle. Il percute, centre ou frappe et il a fait mouche à deux reprises. Décisif sur le deuxième but de Tannane, il a aussi marqué le 3e but des Lions de l'Atlas après un contre bien mené par Harit. 

Oussama Tannane 8/10: Buteur à deux reprises, il était très inspiré en étant très actif en attaque. Dans l'axe et sur son côté droit, le joueur de Las Palmas a donné du fil à retordre à la défense coréenne et postule pour une place de titulaire à Abidjan en novembre prochain. 

Amine Harit 8.5/10: Il est l'homme du match du côté des Lions de l'Atlas. Pour sa première titularisation avec les Lions, il s'est parfaitement intégré au groupe et l'a bien prouvé en délivrant deux passes décisives et en étant le joueur marocain le plus dangereux sur la pelouse. Prêt à percuter, rapide, dribbleur et altruiste, il a fait tourner les têtes coréennes avant de céder sa place sous les acclamations du public à l'heure de jeu. 

Mimoun Mahi 5/10: C'était la petite déception de ce match amical. Le joueur de Groningen a eu sa chance, et l'a manqué par inexpérience. Il a eu l'occasion de tripler la mise en première mi-temps, mais il l'a raté en manquant son geste. Ce sont ses déplacements qui ont fait sa moyenne. Très disponible, il n'hésite pas à demander le ballon dans les pieds pour jouer avec ses coéquipiers. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les Lions retrouvent le sourire avant le match face à l'Espagne

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mondial 2018. Pourquoi le Maroc a quitté tôt la compétition

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Gérard Piqué impressionné par les Lions de l'Atlas


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe