Filinfo

Foot

Vidéo. Mondial 2026: déçus, les Marocains crient au scandale

Le Maroc n'organisera finalement pas la Coupe du Monde 2026. Ce sont les États-Unis, le Mexique et le Canada qui ont été désignés pour accueillir cette première édition à 48 équipes. Après le vote, les Marocains ont exprimé leur déception.
Les Fédérations de football ont tranché: le Maroc n'organisera pas le Mondial 2026. Après l'annonce de la victoire de United 2026, Le360Sport est parti à la rencontre des Marocains.

Certains n'ont pas caché leur déception, d'autres ont avoué la supériorité du dossier nord-américain, tandis qu'une grande majorité a crié au scandale. Pour ces derniers, les menaces du président américain, Donald Trump, ont influé ce vote.

Les Marocains sont tout de même restés optimistes et espèrent accueillir un jour la Coupe du Monde de football.

Par Aymane Alaoui Kadiri et Said Bouchrit
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Vidéo. Trump veut changer le nom du football

Foot FIFA
Foot FIFA

Mondial 2026, la grande illusion?

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Vidéo. Combien a coûté réellement Maroc 2026?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps