Filinfo

Foot

Vidéo. Mondial 2026: Infantino "le vote se fera en toute transparence"

Gianni Infantino, le président de la FIFA, s'est exprimé à la veille du vote qui déterminera l'identité du pays hôte de la Coupe du Monde 2026. Il insiste sur le caractère transparent du vote.
Dimanche, la FIFA a donné son feu vert aux deux dossiers des candidats à l’organisation de la coupe du Monde 2026. Ils pourront être départagés, demain, par un vote à main levée impliquant 207 représentants des fédérations membres de la FIFA en marge de son 68e congrès.

Gianni Infantino, le président de l’instance, a témoigné son bonheur au micro de beIN Sports, le vote se faisant démocratiquement. "Je suis heureux et satisfait. Le vote se fait en toute transparence. Tout était clair pour tout le monde, nous avons fait un grand travail à ce niveau pour que tout soit bien organisé. Nous avons tout préparé pour que le congrès de la FIFA prenne une décision et nous n’avons plus qu’à attendre", a déclaré l’Italo-Suisse.

Le président a ensuite évoqué l’élargissement du Mondial et le passage du nombre des participants de 32 à 48. Ce pourrait être effectif dès l’édition de 2022. "La décision a été prise en 2010 déjà, mais il faut d’abord en discuter avec le pays hôte, le Qatar". Il explique que toutes les confédérations veulent avoir plus de représentants en Coupe du Monde.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot ahmad ahmad
Foot ahmad ahmad

Qui est le "corbeau" d'Infantino au sein de la CAF?

Foot Fatma Diouf Samoura
Foot Fatma Diouf Samoura

Constant Omari: «La finale de Radès a nui à la CAF»

Foot FIFA
Foot FIFA

La FIFA demande à l'Iran d'ouvrir ses stades aux femmes


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019