Filinfo

Foot

Vidéo. Quand les Tunisiens narguent Walid Azaro

Hier soir, l'Espérance de Tunis a remporté la Ligue des Champions CAF en battant Al Ahly 3-1. L'un des buteurs du match, Anice Badri n'a pas oublié de titiller Walid Azaro, suspendu par la CAF à cause de son attitude et ses simulations à l'aller (3-1).

Auteur du plus beau but du match, l'international tunisien Anice Badri a scellé le score de la finale de Ligue des Champions CAF. Il a marqué le 3e but de l'Espérance pour le mettre à l'abri d'un retour d'Al Ahly en devenant le meilleur buteur de la compétition avec 8 réalisations.

Lire aussi: Vidéo. Azaro piégé par son coach?

Au moment de célébrer son but, il s'est dirigé vers la caméra en faisant le geste des jumelles sur les yeux. Une célébration habituellement signée Walid Azaro, qui a été suspendu par la CAF et grandement critiqué par l'ensemble des composantes du football africain après son attitude et simulations au match aller. Pas mal pour une pique! 

 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Wydad-Sundowns, ennemis intimes

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

EST-WAC: voici la date du verdict final du TAS

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Les Algériens craignent le Raja, un peu moins le Wydad


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola

Verdict définitif ce jeudi sur WAC-EST

Belle leçon anglaise contre le racisme

Sursaut attendu lors du 4e match de Vahid

Tacle appuyé ce Banatia contre les Lions

L’USM Alger, sans le sou, jette l’éponge

Neymar ou l'éternel blessé

Le rapport financier du Raja serait erroné

Les Lions de l’Atlas célébrés à Oujda