Filinfo

Foot

Vidéo. Quand un ancien dirigeant algérien traite Vahid Halilhodzic de menteur

Les récentes déclarations de Vahid Halilhodzic au sujet du CR Belouizdad, un "petit club" selon le Bosnien, n'ont pas plu à l'ancien président Mahfoud Kerbadj. Ce dernier a répondu sèchement au sélectionneur du Maroc.

Mahfoud Kerbadj, ancien président de la Ligue de football professionnel algérienne et du CR Belouizdad, a tiré à boulets rouges sur l’actuel sélectionneur national du Maroc, Vahid Halilhodzic.

Il répond à une déclaration accordée par le Bosnien à Medi1 Radio, le 27 novembre. Vahid y parle des lacunes offensives des Lions de l’Atlas en s’appuyant sur son expérience en Algérie: "à mon arrivée en Algérie, c’était encore pire. Mais j’ai cherché et trouvé Slimani dans un tout petit club, puis il y a eu Soudani". Le "petit club" auquel Vahid fait référence n’est autre que le CR Belouizdad.

Mahfoud Kerbadj s’en est insurgé dans Annahar: "Halilhodzic ment au sujet de Slimani. Le joueur ne lui a pas plu au début et il ne l’a pas tout de suite retenu avec les Fennecs. Je me souviens l’avoir convié au match Belouizdad-Sétif pour superviser Slimani et son niveau ne lui a pas plu. Il a préféré Mohamed Amine Aoudia qui jouait à Sétif et l’a retenu à la place d’Islam Slimani".

"J’aimerais dire à Vahid: «tu n’es pas celui qui a découvert Slimani, puisque c’est moi. Arrête de mentir»", poursuit l’Algérien.

Kerbadj a ensuite réagi au qualificatif "petit club" employé par Halilhidzic pour décrire le CR Belouizdad: "il ne digère toujours pas qu’en 2013, Slimani a préféré le Sporting Lisbonne au FC Nantes, alors qu’il lui avait conseillé d’y signer. Ça le brûle de l’intérieur. De toute façon, il n’a jamais joué pour un club aussi grand que Belouizdad. Occupe-toi plutôt de l’équipe que tu entraînes aujourd’hui".

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous