Filinfo

Foot

Vidéo. Qui sont les VIP qui ont accompagné les Lions en Russie?

Lors du forum organisé par la MAP, aujourd'hui à Rabat, Fouzi Lekjaa a démenti la polémique selon laquelle une liste de VIP a assisté au Mondial aux frais de la FRMF.

Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, s’est exprimé face aux représentants de la presse, marocaine et internationale, à l’occasion d’un forum organisé par la MAP, aujourd'hui à Rabat.

Lekjaa a tenu à s’expliquer au sujet de la polémique selon laquelle, des artistes et autres politiciens ont assisté à la Coupe du Monde 2018, aux frais de la FRMF. C’est un niet catégorique. Il a même proposé de mettre la liste des personnes invitées par la fédération à la disposition des journalistes. Seules les familles des joueurs, les membres de la FRMF, de la LFP, de la Ligue du football amateur, les anciens Ballon d’Or et les anciens présidents de la FRMF ont été conviés.

Par Oumeima Er-Rafay et Said Bouchrit
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atals
Foot Lions de l'Atals

Lekjaa veut d'abord gagner la CAN 2019

Foot CAF Awards
Foot CAF Awards

Triplé marocain historique à Dakar

Foot FRMF
Foot FRMF

CAN 2019 et Mondial 2030, objectifs prioritaires de Lekjaâ


1 commentaires /

  • elkilani salah
    Le 24 Jul. 2018 à 19h51
    il n a qu a la publier et on n est pas obligé de le croire
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech