Filinfo

Foot

Vidéo. Riyad Mahrez enfin à Manchester City

© Copyright : DR
Alors qu'il devait rejoindre Manchester City l'hiver dernier, L'Algérien Riyad Mahrez a dû attendre l'été pour rejoindre le champion d'Angleterre.
A
A

Pour s'attacher les services de Riyad Mahrez pour une durée de 5 saisons, Manchester City a du débourser 68 millions d'euros. Retenu l'été dernier, puis l'hiver qui a suivi par les dirigeants des Foxes, Mahrez a finalement été libéré contre une très belle somme. Guardiola, déçu de ne pas pouvoir compter sur lui après le mercato hivernal, avait promis au joueur qu'ils allaient se retrouver cet été. C'est maintenant chose faite.

Recruté à l'hiver de 2014 contre 450 000 euros, Leicester City vient de faire l'une des plus belles plus values de l'histoire du football anglais. L'international algérien a été vendu 151 fois plus cher que son prix d'achat au Havre. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Alisson plus cher que Buffon?

Foot Mercato
Foot Mercato

Belmaalem à l'AS FAR, c'est chaud!

Foot Mercato
Foot Mercato

Arrêtez tout, Zidane revient à la Juve


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun