Filinfo

Foot

Vidéo. Victime de racisme, Balotelli pète les plombs en plein match

L'attaquant de Brescia Mario Balotelli a envoyé violemment le ballon en tribune et menacé de quitter le terrain en plein match à Vérone, ce dimanche après des cris racistes.

Balotelli et son équipe de Brescia ont été battus 2-1 sur la pelouse du Hellas Vérone mais le match a surtout été perturbé par les cris de singe adressés par des tifosi véronais à l'ancien attaquant de l’OM.

L'incident a eu lieu peu avant la 60e minute du match. Après une action sur le côté gauche, l'attaquant de Brescia a pris le ballon en mains et l'a violemment expédié en direction des supporters véronais.

Furieux, il a montré par des gestes qu'il avait entendu quelque chose. Il est alors sorti des limites du terrain et a commencé à marcher derrière le but, comme s'il souhaitait abandonner le match.

Il a ensuite été entouré par ses coéquipiers mais aussi par de très nombreux joueurs de Vérone, qui ont tenté de le calmer et l'ont enlacé.

Le match a été interrompu quelques minutes avant qu'un message ne soit lu par le speaker du stade, indiquant que les joueurs rentreraient aux vestiaires en cas de nouvel incident du même genre.

Ce message a été sifflé par une grande partie des spectateurs, mais le match a repris, Balotelli restant sur le terrain. L'ancien attaquant de Marseille a même marqué un but superbe en fin de match, ramenant le score de 2-0 à 2-1.

Quelques instants après la rencontre, Super Mario a posté une vidéo sur Instagram. On peut y voir des enfants lui apporter leur soutien, et ce qui semble être un éducateur encourager le joueur de Brescia en déplorant l'ignorance des auteurs de cris racistes.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

@weafrica_adrianonuzzo @hellasveronafc @inter @juventus @officialasroma #BASTA #STOPASAP #LOVE

Une publication partagée par Mario Balotelli (@mb459) le

À ses débuts en Serie A avec l'Inter, Balotelli avait déjà été la cible d'actes racistes de la part du même public. Dix an après les événements, rien n'a changé hélas...

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous