Filinfo

Foot

Vidéos. Botola D1. Oulhaj au Raja: 10 ans de services et de perles

© Copyright : DR
En ce mois d'août, le défenseur central du Raja fêtera ses 10 saisons avec l'équipe A. Pur produit des Verts, le joueur avait été promu en première équipe par le technicien français Jean-Yves Chay lors de la saison 2008-2009.
A
A

Mine de rien, Mohamed Oulhaj fait partie des joueurs les plus fidèles à leurs clubs marocains. Il s'approche des records de longévité, et soufflera cette saison, la bougie de sa 10e saison au sein de l'équipe première du Raja. 

En 2008, l'entraîneur choisi par Abdellah Rhallam, le président à l'époque, était Jean-Yves Chay, qui avait pour mission d'assurer le changement de génération et le rajeunissement de l'effectif. Le technicien français avait promu plusieurs joueurs en équipe première. Aux côtés de Mohamed Oulhaj, il y avait un certain Mouhcine Moutouali, ou encore Abdessamad Ouhakki. Oulhaj a débuté en tant que milieu de terrain, avant d'être reconverti en défenseur central, le poste qui lui a permis de découvrir l'équipe nationale. 

Plus de 250 matchs avec les Verts

Très constant lors de son début de carrière, le joueur arrivait à convaincre tous les coachs qui se sont succédé à la tête du club. Si les récentes saisons ressemblent à une descente aux enfers pour l'ancien international marocain, ça n'enlève en rien le fait qu'il fasse partie des plus beaux palmarès du championnat, encore en activité.

À 29 ans, le défenseur a disputé plus de 250 matchs avec les Verts, en tant que titulaire. Polyvalent, il a joué dans tous les postes de la défense. Milieu de terrain défensif avant de devenir défenseur central, arrière droit et même arrière gauche lors de certaines rencontres, le joueur a toujours dû se rendre utile. Mais malheureusement pour lui, son évolution a stagné et avec le temps, il a perdu sa place de titulaire aux dépens de Badr Banoune, l'autre pur produit des Verts qui est devenu le véritable patron de la défense du Raja et capitaine de l'équipe nationale des locaux. 

Sauf que Oulhaj, ce n'est pas que la fidélité et l'amour du fanion. C'est aussi un génie incompris, capable de tenter d'aligner sa défense pour jouer le hors-jeu en étant collé à la ligne médiane, mais surtout capable d'oser des dribbles complètement fous... comme quand "Simo" a tenté de dribbler le vent. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja
Foot Raja

Benhalib est de retour!

Foot Botola
Foot Botola

Mais qui est le Rajaoui le mieux payé?

Foot Botola
Foot Botola

Le calendrier 2018-2019 dévoilé


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée

Russie 2018 passe le témoin à Qatar 2022

L'endurance croate donne une peur bleue

FRMF: les rapports et les leçons du Mondial

La CAF fuit la VAR comme la peste

Les Bleus misent finalement sur Pogba

Le Raja renoue avec ses vieux démons

El Kaabi en Chine, l'Atletico voit rouge