Filinfo

Foot

Vidéos. Les 5 exploits du foot marocain pendant ramadan

© Copyright : DR
Les clubs marocains ainsi que la sélection nationale peuvent se targuer d’avoir un des palmarès les plus fournis du continent. Parmi ces exploits, plusieurs ont été enregistrés pendant le mois sacré du ramadan. La preuve par 5.
A
A

Qualification pour les huitièmes de finale du Mondial 86
Ce Mondial mexicain est appelé à rentrer dans les annales du football marocain comme une date historique. En tenant en échec l'Angleterre et la Pologne et en battant le Portugal 3-1, les Lions de l'Atlas ont non seulement terminé à la première place de leur groupe, mais ils sont surtout devenus les premiers Africains à se qualifier pour le deuxième tour d'une Coupe du Monde.
En huitième de finale, le Maroc s’inclinera par la plus petite des marges (1-0) face à l'Allemagne de l'Ouest, future finaliste du tournoi.

 

 

 

Troisième Ligue des Champions du Raja
En ce 4e jour du mois de ramadan 1420 (12 décembre 1999), le Raja défie l'Espérance sportive de Tunis en finale retour de la Ligue des Champions.
Gonflés à bloc après un précieux nul ramené de Casablanca, 15 jours plus tôt, les Sang et Or s’attendent à une après-midi tranquille à El Menzeh, conclue par une deuxième couronne africaine après leur sacre en 1994.
Mais les jeunes Aigles, emmenés par le coach argentin Oscar Fullone, gâchent littéralement la fête aux Tunisiens, au terme d’une partie complètement rocambolesque.

 

 

 

Le Wydad décroche la Coupe des vainqueurs de coupes
Le club casablancais n’est certes pas le club marocain le plus titré sur la scène africaine, mais il a néanmoins une particularité bien à lui. Les Rouges sont les seuls Marocains a avoir décroché la Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupes aux dépens du géant ghanéen, l’Asante Kotoko. Pour cette finale de 2002, le match aller s’est joué en plein ramadan au complexe Mohammed V. Les Abrami, Oussiagh, et autres Madihi remportent cette première manche par la plus petite des marge (1-0). Trois semaines plus tard, le WAC s’incline à Kumasi sur le score de 2 buts à 1, et finit champion grâce au but marqué à l’extérieur.

 

 

 

La remontada du Raja contre l’ASEC
Après une défaite 2-0 à Abidjan en demi-finale de Ligue des champions (2002), le Raja est condamné à l'exploit au match retour, face à l'une des plus belles générations de l'histoire de l'ASEC. 
Mais ce 15 novembre 2002, les hommes de Walter Meeuws sortent le match parfait, atomisant les Ivoiriens et réalisant une remontada inoubliable (4-0). Malheureusement, les Verts s'inclinent en finale face au Zamalek (0-0 à Casablanca, 1-0 au Caire).

 

 

 

 

La CAF en lot de consolation
Un an après cette désillusion face aux Égyptiens, les Verts se retrouvent en finale, mais de la Coupe de la CAF cette fois-ci. Emmenés par un certain Henri Michel, les Casablancais décrochent leur premier sacre dans cette compétition après leur victoire sur les Camerounais de Coton Sport. Les Bidoudane, Aboucherouane, Jrindou et autres Chadli  remportent la finale aller à Casablanca en plein ramadan (2-0) avant de ramener un nul blanc au retour, deux semaines plus tard.

 

 

 

 

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Jeux africains 2019
Foot Jeux africains 2019

En direct: Maroc-Nigéria à 17h30

Foot Mercato
Foot Mercato

Un autre Marocain proche du championnat égyptien

Foot Agenda
Foot Agenda

Liverpool-Arsenal, Benfica-Porto... voici les matchs à suivre ce week-end


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La boxe marocaine sur le gril

Le Maroc néglige certains sports

Halilhodzic a choisi son staff

La science départage Messi et Ronaldo

Voyage périlleux du WAC chez El Merreikh

Lekjaa pressenti au gouvernement?

Les Pays-Bas blindent Ihattaren

Pas de nouvelle MSN au Barça

Les locaux divisent la FAF et la FRMF

Les 26 de Vahid connus ce lundi