Filinfo

Foot

Voici combien coûtera le divorce Fakhir-HUSA

© Copyright : DR
Kiosque360. Venu remplacer Miguel Angel Gamondi sur le banc du Hassania, Fakhir a rapidement été écarté à son tour. En plus de son conflit financier avec le Raja, il compte revenir à la justice pour obtenir son dû. Une action qui peut coûter très cher au club du Souss.
A
A

L’après Angel Gamondi va coûter très cher au Hassania d’Agadir. Le coach Mohammed Fakhir, qui a remplacé le technicien argentin, a décidé de saisir la justice pour réclamer réparation puisque le club soussi s’est séparé de lui de façon unilatérale.

Selon les révélations du quotidien Al Akhar du 5 février, la rupture du contrat de Fakhir pourrait coûter au HUSA la somme de 3 MDH. Une indemnité qui pourrait grimper jusqu'à 9 MDH en cas de saisine de la FIFA ou du TAS.

Après son éviction du club, Fakhir, sur les conseils de son avocat, a refusé de s’exprimer dans les médias, préférant porter d’abord son affaire devant la FRMF pour obtenir réparation. Ce qui peut mettre les caisses du HUSA à rude épreuve.

Pour rappel, dès l’entame de la saison, Gamondi s’était écharpé avec un adhérent du club gadiri et les choses s’étaient envenimées au point qu’une cabale a été lancée contre lui dans les coulisses.

La défaite du HUSA contre le TAS en finale de la Coupe du trône va sonner le glas pour le départ de Gamondi, qui sera licencié sèchement. Dès son arrivée, Fakhir est pris, lui, dans l’étau des supporters qui lui ont signifié violemment qu’il n’était pas le bienvenu.

Malgré les défaites à répétition en Botola, Fakhir réussit à qualifier le groupe au prochain tour de la Coupe de la Confédération africaine de football. Ce qui ne l'empêche pas d'être insulté et lapidé lors du dernier match de qualification. Le HUSA décide, sur instructions des autorités de la ville, de s’en séparer, car il est devenu une source de trouble à l’ordre public

Au final, le plus grand perdant de cette histoire c’est le HUSA qui va devoir indemniser un coach très cher et bon connaisseur des rouages de la justice.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous