Filinfo

Foot

Voici comment Infantino a couvert la fraude de Man City

© Copyright : DR
De nouvelles révélations sur les dessous du foot-business ont été publiées vendredi, dans le cadre des Football Leaks. En 2014, Manchester City aurait été couvert par Gianni Infantino pour contourner les règles du fair-play financier. Détails.
A
A

Les scandales se succèdent dans le monde du football. Dans le cadre de la deuxième saison des révélations de Football Leaks, On apprend que Gianni Infantino serait impliqué dans la fraude au fair-play financier.

Outre le Paris-Saint Germain, Manchester City aurait contourné les règles du fair-play financier édictées par l'UEFA.  C'est ce qui ressort des Football Leaks publiés par Mediapart vendredi. Le club anglais aurait reçu l’aide de Gianni Infantino en 2014, pendant qu’il était secrétaire général de l’UEFA.

Selon les documents analysés par Mediapart, les Citizens ont dépensé, en sept ans, la somme de 4,5 milliards d’euros, essentiellement d’une manière frauduleuse. Le risque dans ce cas est vital : l’exclusion de la Ligue des champions pendant plusieurs années.

Ces irrégularités ont été "réglées" par l’actuel parton de la FIFA, qui aurait négocié un accord secret avec les Émiratis, avec l’aide notamment de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy.

Infantino, alors à l'UEFA sous les ordres de Platini, aurait envoyé un mail aux dirigeants de Manchester City, avec comme cadeau 20 millions d’euros d’amende au lieu de 60. Un mail dont serait en copie Sarkozy.

Michel Platini et Gianni Infantino auraient couvert ces pratiques de fraude pour des raisons politiques... A suivre !

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot football leaks
Foot football leaks

Un champion du monde dit non aux paradis fiscaux

Foot Ligue 1
Foot Ligue 1

Vidéo. Le Matador claque un triplé pour son retour

Foot Premier League
Foot Premier League

Vidéo. Les Citizens, princes de Manchester


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir