Filinfo

Foot

Yassine Benrahou convoité par le Maroc, l’Algérie et la France

© Copyright : DR
Kiosque360. Récemment transféré à Nîmes Olympique, Yassine Benrahou doit choisir entre la sélection marocaine, algérienne ou française. Un autre maroco-algérien, Yassine Gourari Tebaa, a opté, lui, pour le Maroc
A
A

La course aux talents binationaux évoluant en Europe se poursuit. La Fédération royale marocaine de football fournit de grands efforts dans ce sens. Les scouts de la FRMF présents dans les différents pays européens sont à l’affût des joueurs susceptibles de porter le maillot des Lions de l’Atlas.

La situation devient encore plus urgente, lorsque d’autres fédérations entrent en jeu. C’est le cas avec le jeune Yassine Benrahou, qui évolue au poste de milieu de terrain au Nîmes Olympique en France, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar dans sa livraison du mardi 25 février.

Le quotidien arabophone nous apprend que le joueur de 20 ans fait l’objet d’une grande concurrence entre la FRMF, la Fédération algérienne de football et la Fédération française de football. En effet, de père marocain et de mère algérienne, Yassine Benrahou peut jouer pour les deux pays, en plus de la France, son pays de naissance.

L’intérêt pour le joueur a pris de l’ampleur après ses débuts très encourageants et le but marqué dès son premier match avec Nîmes. Yassine Benrahou vient tout récemment d’être transféré du Football club des Girondins de Bordeaux, lors du mercato d’hiver.

De son côté, le joueur n’a toujours pas tranché sur son avenir en sélection. D’après Al Akhbar, il subit une grande pression, que ce soit au sein de son club ou encore au sein de sa famille. Pour le moment, Benrahou préfère se concentrer sur sa carrière en club.

Par ailleurs, le quotidien nous informe que Yassine Gourari Tebaa, gardien au sein du club de Metz, a choisi de représenter le Maroc. Le joueur dont le père est Algérien et la mère Marocaine paraît convaincu de son choix et demande à ce qu’on respecte sa décision.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous